Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 16:23
coucou

Coucou ! me revoilà.
Je me réveille, en même temps que Rosetta et Philae.

Je t’ai quelque peu délaissé ces temps-ci et je sais qu’au plus profond de tes entrailles électroniques,  tu te demandais ce qui avait bien pu m’arriver.


Tout d’abord « overblog » a décidé de changer, en moins facile évidemment (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?), le processus d’édition et n’étant pas trop familier des astuces de l’informatique, je n’avais pas envie de me casser la tête sur les nouvelles subtilités proposées (imposées).
Ensuite j’étais fatigué de revenir sans cesse à cette politique qui nous empoisonne la vie bien qu’elle s’avère incontournable dans toute société organisée (vive l’anarchie !).

Mais bon, tu me manquais et je vais essayer de titiller à nouveau tes neurones virtuels pour y exprimer quelques réflexions qui intéressent bien peu de monde mais qui ont le mérite de calmer mes humeurs chagrines.

On a eu le 200ème anniversaire  de la bataille de Waterloo.
Anglais, Belges, Allemands, Russes, tout le monde veut fêter ça, sauf les Français bien entendu puisque c’est leur empereur bien aimé qui a perdu la bataille.
Terrible bataille avec des milliers de morts des deux côtés. Et pourtant il y a des gens qui veulent célébrer ça, 200 ans après.
Il y en a même qui se déguisent en soldats de l’époque pour reconstituer la scène
Ils ne risquent pas grand-chose aujourd’hui, à jouer à  la guerre. En 1815 ceux qui mourraient mourraient vraiment et des milliers de blessés allaient rester handicapés à vie
Joyeux anniversaire.

Notre premier ministre s’est permis d’utiliser l’avion gouvernemental pour aller voir, avec ses enfants, un match de foot à Berlin.
Cela a soulevé de toutes parts un flot de protestations car un déplacement de ministre, sans doute avec gardes du corps et tout le tintouin, ça coute cher et les avions gouvernementaux devraient être réservés à d’autres choses qu’à assurer les loisirs des élus.
Bon, il a reconnu son erreur et promis de rembourser le voyage de ses enfants. Mais rembourser 2000€ sur un coût estimé à plus de 20.000, c’est aussi se moquer carrément de la gueule des contribuables.
Cette histoire peu reluisante montre à quel point nos politiques sont déconnectés de la vie de leurs concitoyens.
Ils semblent estimer être tout à fait au-dessus du commun des mortels et ils avoir droit à tous les privilèges.

La prochaine fois que je prendrai l’avion – en payant plein pot – ce sera certainement pour autre chose que pour aller voir un match de foot.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens