Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 10:22

 

 

 

 

 

 

Voilà plusieurs mois que j’ai laissé tomber ce journal soit disant intime.
C’est bien joli, un journal intime mais quand il s’épanche en public, sur « la toile », on aimerait bien quand même qu’il soit lu,
Internet n’a-t-il pas pour vocation de rendre public tout ce qu’on lui confie ?
A vrai dire, ce journal était si peu lu qu’il finissait quand même à ressembler à un vrai journal intime.

Aujourd’hui voilà qu’il me revient l’envie d’écrire, même si c’est pour ne pas être lu, car ce qui se passe autour de nous est si déprimant que l’on peut trouver un semblant de réconfort en exprimant son dégoût, son ras le bol et pourquoi pas quand même un peu d’espoir.

C’est qu’il s’en est passé des évènements, tous ces temps-ci.
La guerre contre Dach, l’appui des russes à ce voyou de Bachar El Hassad, le brexit et, cerise sur le gâteau, l’élection présidentielle américaine.
C’est peut-être ça, en fin de compte qui me fait sortir de ma réserve.
Je ne suis pas un fol admirateur de l’Amérique et des américains mais enfin ils avaient quelque peu remonté dans mon estime lorsqu’ils avaient choisi Obama comme président.
Ils s’étaient d’ailleurs empressés de lui rendre la vie bien difficile en élisant un congrès républicain (on sait que les républicains, en Amérique, sont de farouches conservateurs, ce qui est aussi le cas en France depuis que le parti de droite UMP a pris comme nom "les républicains »).
Mais là, en choisissant d’élire  ce clown de Trump à la présidence suprême, ils ont dépassé toutes les bornes de la débilité profonde.
Grossier, raciste, misogyne, ça fait un peu beaucoup pour le président de la première puissance mondiale.
Ils en ont eu des président gratinés, les américains mais même le dernier des Bush semblait moins sordide que ce personnage adipeux qui se vante de ses turpitudes sexuelles et qui ne sait rien exprimer d’autre que de grossières injures à l’égard de ceux qui ne sont pas de son côté.

En France on n’a pas non plus sujet d’être très fiers de nos politiques.
Pour l’heure c’est la droite qui, à l’occasion de sa primaire pour élire le futur candidat à la présidentielle, fait montre d’un spectacle bien affligeant.
Bon ils ont expédié Sarkozy aux poubelles de l’histoire mais voilà qu’ils nous offrent le combat des « futurs » chef entre un ancien premier ministre qui a bien failli aller en prison et un autre qui a été le valet silencieux de sarko lorsque celui-ci était au pouvoir.
Quel espoir de tels traineurs de casseroles peuvent-t-ils bien offrir au peuple français.
Je n’arriverai jamais à comprendre les excités qui acclament ces figures pourtant bien peu emblématiques.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens