Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 16:59
 

Ils ont trouvé un nouveau truc pour nous sortir de « la crise », la réunion des 20 pays les plus riches de la planéte.

Tous les chefs d'état de ces pays ont rappliqué à Londres avec une armada de gardes du corps, de conseillers, de scribouillards.

Ca doit encore coûter bien cher ce déploiement de somnités mais bon, on n'en est pas à quelques millions près depuis qu'on a trouvé des milliards à injecter dans les banques et les grosses entreprises en faillite.
Il paraît que le communiqué final était déjà rédigé avant même que la réunion ne commence. Alors, ils auraient pu faire l'économie de tout ce cinéma.
Mais les chefs d'état veulent être vu à la tele, sinon ils n'existent pas.
La vedette était sans discution Barak Obama, le nouveau président des Etats Unis d'Amérique. Et c'est vrai qu'il fait plaisir à voir, très détendu, très sympa.
Je te le disais l'autre jour, il nous ferait vraiment aimer l'Amérique.
Un qui n'était pas à la noce, c'était notre nabot de prèsident à nous. Personne ne semblait faire atention à lui. Obama est passé devant lui sans même lui adresser un regard. Ca a du lui en fiche un coup, lui qui se prend pour le nombril de l'univers.


Il aura servi à quoi, ce sommet?

A moraliser le capitalisme. Tu parles, à qui peut-on faire croire que le capitalisme peut-être moral. Le fait de gagner des fortunes en exploitant les travailleurs n'a rien de moral.

L'abominable différence de rétribution entre ceux du haut et ceux du bas de l'échelle n'a rien de moral.

Les paradis fiscaux, les parachutes dorés, les salaires des dirigeants, ce sont des choses normales dans ce système où l'argent est roi et ça ne sera jamais réellement réglementé.
Sarko veut nous faire croire qu'il veut moraliser ce système, il était moins délicat quand il s'augmentait de façon scandaleuse en faisant un bras d'honneur aux français.
Et puis il essaie là de remonter dans les sondages car c'est exactement ce que les gens veulent entendre, diminuer les avantages et les salaires des grands patrons, enrayer la fuite fiscale, etc. Mais il peut toujours en parler, ce n'est pas demain que ça arrivera.

Aujourd'hui Obama est à Strasbourg et il n'y aura pas d'autre chef d'état pour faire de l'ombre à sarko.

C'est nous qui allons payer les frais de cette belle réunion où la France va faire un retour dans le commandement de l'OTAN (et là on s'en fout de la crise)

Notre chef bien aimé (?) l'aura enfin pour lui tout seul, le président américain et il va pouvoir faire son show, à nous la star académie présidentielle.

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens