Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:37


T'as vu la honte?
Les magistrats avaient condanné les prévenus à des peines trop légères.

Le principal accusé, un type abominable, a écopé de la peine maximum - perpette. Tout le monde était content, à condition qu'il ne bénéficie pas de remise de peine.
Mais à côté il y avait plus d'une dizaine de complices. Tu vois, des mômes de banlieue complétement paumés.
Certains étaient mineurs à l'époque des faits sordides qui leur sont reprochés (la torture à mort d'un adolescent).
Ils sont impliqués à des degrés divers. La plupart n'avaient jamais pensé que leurs jeux dangereux pouvaient aller si loin. Mais il y a eu mort d'homme et les voilà dans le box du tribunal, en assises.

Un tribunal qui a voulu se montrer juste mais humain. Il a pris en compte le milieu, la jeunesse irresponsable de ces jeunes laissés à l'abandon par leurs parents et par la société et qui avaient trouvé une place au coeur de leur bande.
Les peines requises ont été sévères mais mesurées.
Et les jurés ont fait preuve de beaucoup d'intelligence et d'humanité.

Les prévenus donc ont été condamnés à des peines trop légères.
Pour la malheureuse famille évidemment aucune peine ne peut être assez sévère en regard de leur douleur .

C'est alors que sont intervenus les juifs d'extrême droite du CRIF. Car figure toi que la malheureuse victime était un adolescent juif et bien que rien ne permette de penser que c'était parce qu'il était juif qsu'il a été si sauvagement agressé, les gens du CRIF voudraient en faire un crime antisémite.

Heureusement la ministre de la justice à réagit, elle demande au parquet (et ses désirs sont des ordres) de faire appel de ce procés pour que les peines prononcées soient beaucoup plus sévères (exemplaires).


Réflexions d'un incorrigible critique de tout ce qui vient de la droite (+antisarkosiste primaire)
"Si on ne respecte pas les décisions de justice, si c'est le ministre qui décide de la justesse d'un jugement, si on écoute les lobbies et qu'on les laisse faire la loi (leur loi) .
Si les jurés qui condamnent ou relaxent en leur âme et conscience sont humiliés et déconsidérés
Comment pourra encore dire J'AI CONFIANCE EN  LA JUSTICE DE MON PAYS ?" 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens