Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 16:02



Ils y vont fort, les ouvriers.
Si ça continue on ne va plus pouvoir licencier librement.
Ils ont commencé par séquestrer leurs patrons.
Et voilà que maintenant certains vont faire sauter leur usine si on ne leur accorde pas des indemnités de licenciement un peu conséquentes.
Oh pas des "parachutes dorés" comme les patrons qui partent avec des sommes astronomiques les mettant à l'abri du besoin pour longtemps (mais quels sont les besoins des gens vraiment riches?), simplement de quoi voir venir, se reconstruire un avenir, peut être se metrre à son compte pour ne plus dépendre du bon vouloir d'un patronat sans scrupules.

Ils ont compris que pour se faire entendre il faut mener des actions qui interessent les médias. 
Des actions qui intéressent les médias, ce sera des actions violentes, les seules qui passeront au journal de 20 heures. 

Car, en notre monde d'injustice régi par la loi du plus fort (du plus riche?), rien ne peut être obtenu sans violence et c'est profondément triste car cela veut dire que l'humanité n'a guère progressé depuis les âges farouches de ses débuts.

Nos grands patrons n'accepterons jamais par la négociation de renoncer à leurs avantages injustes et scandaleux.
Les députés européens n'accepterons jamais de réduire les sommes exorbitantes qu'ils s'octroient pour siéger à cette assemblée qui ne sert, la plupart du temps, qu'à nous pourrir un peu plus  la vie.
Sarkozi ne partira jamais de son plein gré.
Les intégristes, musulmans et autres, ne se convertiront jamais en de doux tolérants respectueux de l'opinion des autres.

Les gens qui ont des revendications à exprimer ne sont écoutés que lorsqu'ils pétent les plombs et qu'ils se lancent dans quelque action violente. 
Ils séquestrent leurs patrons, ils cassent quelques bureaux de préfecture, ils balancent des pavés aux flics et ils vont faire sauter les usines qui ne veulent plus d'eux.
Et là on commence à prendre conscience de leurs problèmes et à chercher des solutions pour calmer le jeu.
Tous les avantages sociaux dont nous jouissons aujourd'hui ont été obtenus par des luttes violentes avec des blessés et des morts et peut-être qu'il faudra encore des blessés et des morts pour les garder.
Mais nous n'en sommes pas là.


Le monde est fou !! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens