Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 15:56

images--2-dem3.jpg

Depuis qu’on n’a plus Sarkozy on s’ennuie un peu. Pas une seule boulette à se mettre sous la plume.
On se console en se disant qu’il venait juste d’être en train de devenir un président honorable.

Il a fait un beau discours d’adieu et il a invité Hollande à la cérémonie du 8 mai.

Il y a une semaine ils s’envoyaient un tas de propos pas très sympathiques à la figure et les voilà tous deux côte à côte comme deux vieux complices.
La politique et la démocratie sont des choses bien étranges.
Des gens comme toi et moi, on a du mal à suivre.


Et puis les ministres se sont mis à faire leurs cartons pour déménager les ministères.
Nadine Morano disait hier qu’elle allait trouver les journées bien vides après la super activité consacrée à sa fonction. On se demande un peu à quoi peut bien occuper ses journées une ministre de l’apprentissage mais il parait que c’est épuisant.
 

Ils sont tristes, les ministres, on les comprend quand on connait les salaires auxquels ils vont devoir renoncer. Mais un ancien ministre doit trouver facilement une bonne sinécure dans une quelconque société bien cotée en bourse.
 

François Hollande ne sait pas encore qui il va mettre dans tous ces bureaux qui se vident. Chacun autour de lui doit croiser les doigts en espérant avoir au moins une petite place pour pouvoir consacrer son temps et son énergie « au  service de la France ».
 

Il a du pain sur la planche, François, d’autant que tous les partis de droite et même du centre (enfin ce qu’il en reste) ne vont pas lui faire de cadeaux.
Car tous ceux qui étaient « au service de la France » ont du mal à supporter que d’autres se sacrifient à leur place.
 

Cette semaine il y a eu aussi le dernier conseil des encore ministres et, dans la presse, de nombreux interviews de tous ces partants. Interviews dont il ressort qu’ils sont tous extrêmement fiers de leur bilan des années de pouvoir.
François Fillon semble avoir oublié le mépris avec lequel Sarkozy traitait son premier ministre, notamment dans les premières années de règne où il le considérait comme pratiquement inexistant.
Aujourd’hui Fillon se félicite de sa « collaboration » avec le grand chef d’état que fut le président sortant. 
Nous autres, cher camarade à qui je ne cache rien, s’il nous arrive de faire un bilan de nos modestes actions passées, nous avons la modestie de le faire humblement, sans oublier les moments pas toujours glorieux, les moments de honte que nous avons pu connaître parfois, comme la plupart des êtres humains.
Les femmes et les hommes politiques ont oublié la honte.
 

S’il faut faire le bilan de ces élections présidentielles, je ne peux, me défaire d’un sentiment de tristesse et d’insatisfaction car Hollande n'a pas été élu avec une majorité confortable.
Si  la France avait voté comme notre belle région du sud ensoleillé, Nicolas Sarkozy aurait été très largement élu et serait encore président de la république, à défaut de l'héritière Le Pen qui a fait un score très important ici au premier tour.

Maintenant je sais que deux sur trois des personnes que je croise dans la rue ont voté à l’extrême droite et je ne peux m’empêcher d’en ressentir de la gêne.
Dans notre village il n’y a pas un seul arabe, pas un seul noir, tout au plus une petite famille d’asiatiques qui n’ont pas l’air d’être le moins du monde une menace pour notre population bien française.
 

Je lui souhaite beaucoup de chance, au nouveau président.
J’espère qu’il va nous démontrer qu’on peut faire de grandes choses sans mépriser les gens mais en leur témoignant de l’intérêt et de la sympathie.
Bon courage François.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens