Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 14:28

vieux.jpg

En général les vieux vous diront que tout était bien mieux « avant ».


Avant on pouvait fumer partout sans paser pour un dangereux polueur d’athmosphère.
On fumait joyeusement ce « gris que l’on prend dans ses doigts et qu’on roule » et pas de ces infâmes cigarettes américaines.

Avant, il y avait moins d’automobiles et on circulait bien mieux que maintenant.
On roulait à peu près comme on voulait sans se faire trop de soucis sur les limitations de vitesse.


Avant, il n’y avait pas de chômage, il était le plus souvent le fait de quelques fainéants qui ne cherchaient surtout pas à travailler.

Avant on ne se souciait pas d’écologie et de produits bio.
On avait mangé suffisamment de rutabagas et de topinambours pendant la guerre pour les chasser de nos menus une fois l’opulence revenue.


Avant on lisait des journaux, on écoutait la radio. On s’écrivait, on se téléphonait lorsque c’était vraiment nécessaire. On se réunissait pour manger ensemble et discuter et plaisanter
Aujourd’hui ils ont internet, les e.mail et facebook avec des milliers d’amis qu’ils ne connaîtront jamais.


Avant, les hommes avaient coutume de se marier exclusivement avec des femmes.


Avant, les jeunes respectaient les vieux.


Oui, les vieux vous diront que c’était bien mieux « avant » mais on sait bien que les vieux ont tendance à radoter.

Bien sûr on pouvait fumer partout et les restaurants, cafés et autres lieux publics fleuraient bon le tabac froid et si les gens mourraient moins du cancer du poumon c’est que l’espérance de vie étant nettement moins élevée qu’aujourd’hui, les fumeurs mourraient avant que l’état de leurs poumons ne devienne critique.

On pouvait rouler plus librement mais les voitures étant moins performantes qu’aujourd’hui et les routes souvent mauvaises, on mettait bien plus de temps pour faire un même parcours que de nos jours.

Il y avait effectivement très peu de chômage mais les salaires des ouvriers étaient vraiment très bas.


Internet est bien sûr capable du pire en diffusant à profusion des idées racistes, xénophobes, en répandant des images pédophiles.
Mais il est aussi capable du meilleur en nous donnant accès à une culture diversifiée.


Les produits bio sont encore chers sur les marchés mais s’ils peuvent inciter les producteurs à éviter les pesticides, herbicides et autres insecticides, nous arriverons peut-être un jour à ce que tout le monde puisse consommer des produits sains.


Et si les jeunes semblaient respecter les vieux, il n’en faisaient quand même qu’à leur tête.


Les vieux ont tout de même raison de dire que c’était mieux « avant » car « avant », ils étaient jeunes.

 

                                                  anykey528.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens