Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 14:55

ruf0001

 

Ah, mon cher journal, que c’est triste de se poser tant de questions auxquelles on ne trouve pas de réponse !
Notre monde court-il irrévocablement à sa perte où est-ce notre intelligence trop limitée (vieux con) qui ne nous permet pas de comprendre comment il évolue ?


Je me demande, par exemple, jusqu’où nous mènera ce système qui veut que l’on ait besoin de plus en plus de jeunes au travail pour payer la retraite de vieux qui vivent de plus en plus longtemps.
Car plus de jeunes aujourd’hui, cela signifie plus de vieux dans quelques années qui nécessiteront encore plus de jeunes travailleurs pour assurer leur retraite.


Pourquoi les hommes (et les femmes) politiques qui se plaignent parfois de sacrifier leur vie personnelle pour se consacrer au « service de l’Etat », ne cèdent-ils pas leur place si astreignante à de nouveaux talents ?
Est-ce l’ivresse du pouvoir ou leurs revenus confortables qui les font s’accrocher à leur poste comme la bernique au rocher ?


Où passent donc les revenus énormes que s’octroient certains grands patrons (tous les grands patrons !) ?
Comment font-ils pour dépenser tout cet argent quand ils ont pu s’acheter tout ce qu’on peut désirer : voitures prestigieuses, maisons luxueuses, yachts de rêve, etc. ?
Si une part de cet argent était partagé avec des gens modestes (leurs ouvriers par exemple), ça pourrait relancer la consommation des ménages normaux et l’économie par la même occasion.
Tout cet argent est-il perdu ?


J’ai du mal à comprendre ce goût nouveau pour des mets que l’on dégustait sans enthousiasme quand ils nous étaient imposés pendant la guerre : rutabagas, topinambours, pain noir, qui sont sont devenus très « tendance » dans les magasins bios.


Internet, qui aurait dû être (est ?) un formidable outil d’éducation et de communication, en est venu à servir tous les vices d’une société en décadence et donc à en accélérer la décadence.


Les français sont morose, nous dit-on (encore les sondages).
Les riches sont moroses parce qu’ils prétendent que la « crise » risque de les rendre un peu moins riches.
Les pauvres, eux ont quelque raison s’être moroses. Le gouvernement (socialiste !) a découvert qu’il n’était pas nécessaire d’être riche pour payer des impôts, directs ou indirects.


Le nombre des chômeurs augmente sans cesse. Les licenciés des boites qui distribuent allègrement des dividendes à leurs actionnaires n’ont-ils pas des excuses pour sombrer dans la morosité ?

Le chômage donc est toujours présent en France (et ailleurs).

Ce que je remarque c’est que, chez nous, on a de moins en moins d’entreprises industrielles.
On a abandonné les hauts fourneaux et toute une partie de l’industrie métallurgique qui en découlait
Les fabricants d’automobiles délocalisent, ce qui engendre un flot de licenciements.
On veut nous faire croire que l’on va s’en sortir grâce aux entreprises dites de « services ».
Mais on ne crée pas de richesse avec ces entreprises qui ne fabriquent rien.


Est-on islamophobe quand on a du mal à comprendre pourquoi les islamistes (extrémistes ?) perpétuent des attentats qui touchent des populations qui n’ont d’autres tors que d’être,

Comme toi et moi, cher camarade, ce qu’ils appellent des mécréants.
Et voilà que s’intensifient la lutte entre chiites et sunnites. Qui sont les mécréants parmi ces deux-là ??
Lorsque je fréquentais les pays du Maghreb, j’ai eu de nombreux amis musulmans dont je respectais la croyance et qui ne me méprisaient pas de ne pas être un adepte de l’islam.


Mais venons-en à des sujets moins dramatiques.
Voilà que notre président Hollande s’est fait pincer par des journalistes fouillemerde alors qu’il sortait de chez sa maitresse.
Sortie discrète ( ?) d’un immeuble, coiffé d’un casque de motard, fuite en scooter…Heureusement que le ridicule ne tue pas, nous aurions eu à choisir un nouveau président.
Quand même, toute atteinte à la vie privée mise à part, la dignité présidentielle en prend un sacré coup.
On sait bien que tous nos rois de France avaient des maitresses.
Nos présidents de la Vème république se prennent-ils pour de nouveaux monarques ?
Il leur manque peut-être le panache (blanc ?)


 

Que de questions, mon cher journal, auxquelles tu n’es pas de taille à trouver des réponses.

1609881_10152552959042926_922150277_n.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens