Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 14:41
Anti sarkosisme primaire, secondaire, etc...

Je suis désolé mais, aujourd'hui encore, je ne vais pas être drôle.
C'est que le monde autour de nous me semble de plus en plus fou, aux mains d'une bande d'irresponsables qui le mènent droit à sa perte.
Rien qu'en France, tiens, on ne parle que de réformes et bien sûr qu'on en a besoin, de réformes. Des réformes qui amélioreraient la vie des gens, qui amèneraient un peu de justice dans notre société.
Oui je suis un antisarkosiste primaire mais aussi secondaire et tertiaire car les réformes proposées par notre prince et seul décideur vont à l'encontre d'un progrès social .
Il faut faire des économies car la France est en déficit. Bon d'accord.
Mais faut-il faire des économies en supprimant des postes d'enseignants, de soignants, de chercheurs dont on a un besoin évident? 
Faut-il fermer des hôpitaux de proximité, des écoles de campagne et des bureaux de poste de villages?
Evidemment, la plupart des "élites" vivent à Paris ou dans une grande ville et ils ont à portée de Mercedes tout ce dont ils ont besoin. Et puis les salaires qu'ils s'octroient leur permettent de ne pas regarder à la dépense pour l'école de leurs enfants ou les soins de santé de leurs proches.
D'ailleurs, si on doit faire des économies sur tout, pourquoi  ne pas en faire sur les dépenses de ceux qui se veulent des élites. Je te rappelle notre précedente conversation où je te parlais des dépenses extravagantes de nos dirigeants.
Et bien oui, je suis en colère. Parce que j'en ai marre de vivre dans un pays qui se dit démocratique et qui fonctionne comme au temps de Louis XIV.
J'en ai marre de voir des gens vivre dans la rue parce qu'ils ont un emploi sous payé ou parce qu'ils ont été licenciés pour le plus grand profit des actionnaires et des patrons de grandes sociétés.
J'en ai marre des salaires trop bas alors que nos dirigeants - politiques ou chefs de grosses entreprises - touchent des rémunérations indécentes.
J'en ai marre de nos hommes et femmes politiques pleins d'arrogance et de certitudes qui méprisent les vrais problèmes des gens du peuple.
Les réformes donc se succèdent à un rythme effréné, sous la dictée du roi Sarko. Il y aura donc moins d'enseignants, moins d'hôpitaux, moins de bureaux de poste...et aussi beaucoup plus de chômeurs.
Je suis triste, très triste de voir que "la crise" n'a servi à rien, que les financiers ne se remettent pas en question et que nos dirigeant nous dirigent vers un avenir de plus en plus sombre avec de plus en plus de pauvres pour que les riches soient de plus en plus riches.




Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens