Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 13:54

deuil.jpg

Il s’est passé des évènements terribles  cette semaine en France (et sans doute ailleurs aussi mais on n’en a pas beaucoup parlé).
Ces assassinats ciblés qui ont touché des soldats qui n’avaient échappé à la mort au combatque pour tomber sous les balles d’un fanatique puis un enseignant et des enfants d’une école juive.

Le tueur a visé l'armée française en protestation de notre engagement en Afghanistan.
Il a dit avoir voulu tuer des enfants juifs pour venger les enfants palestiniens tombés sous des balles israéliennes dans la bande de Gaza ou dans les territoires occupés, en Palestine.
Mais la mort des petits juifs ne venge pas la mort des petits palestiniens, cela reste un assassinat sordide, un assassinat d’enfants que ne cautionnent en aucune façon les palestiniens.
 

L’individu a été descendu par les hommes du RAID après des heures de négociations. Il est mort les armes à la main, comme il l’avait annoncé et j’ai bien peur que cela ne fasse de lui un martyr aux yeux des fanatiques du djihad.
Et voilà que commence la valse des critiques, des contestations, des questions et bientôt viendront les récupérations.
(il est vrai qu’on se demande comment un individu surveillé par les services de renseignements peut arriver à se constituer un véritable arsenal de guerre)
.

La nation toute entière a semblé se retrouver unie, le temps de la peur (car cela peut arriver n’importe où, à n’importe qui), le temps d’un profond mouvement de sympathie envers les victimes et leurs familles.
Puis la campagne électorale a repris, comme si chacun voulait tirer profit de ces évènements dramatiques
Sarkozy, qui ne néglige rien en vue de passer en tête des sondages, annonce sans plus attendre la mise en place de nouvelles lois antiterroristes.
Une catastrophe, une loi, c’est sa tactique de toujours, sans se préoccuper s’il n’existe pas déjà une série de textes bien suffisants. Le problème c’est que les lois ne sont pas appliquées – par laxisme ou par manque de fonctionnaires pour les faire appliquer ??
La semaine prochaine, les candidats vont pouvoir recommencer à se critiquer, à s’insulter, à se déchirer. On va chercher des responsables, trouver des excuses, énoncer des certitudes.
 

Oui la bataille électorale a repris aussitôt après la minute de silence en hommage aux victimes.
Nos candidats ont-ils pu, pendant une minute, se demander si notre société n’avait pas sa part de responsabilité dans ces drames terribles ?
Responsable de ces gens issus de l’immigration, comme on dit, et que l’on ne considère, après plusieurs générations dans notre pays, que comme des demi-français.
De ces jeunes qui ne trouvent pas de travail parce que leurs (lointaines) origines qui apparaissent dans leur nom ou dans leur aspect, et une adresse dans les ghettos de banlieue les rendent indésirables.
De tous ceux que nous avons conduit au désespoir en en faisant des exclus et qui trouvent une raison de vivre dans le fanatisme religieux et dans les aventures meurtrières qu’il leur propose.

Mais ce ne sont pas des réflexions qui font monter dans les sondages. 

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens