Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 16:11

image-personnage-pere-noel.jpg

C’est Noël, cher confident. Joyeux Noël, joyeux Noël à tous !

Les rues sont pleines de monde, on se bouscule dans les magasins.
 Malgré cette « crise » dont on nous rebat les oreilles à longueur d’émissions, les gens se hâtent pour des achats de dernière minute, sans regarder au passage les SDF qui font la manche.
C’est Noël, les enfants sont impatients de recevoir des cadeaux (un i. Pad ? La dernière tablette ? Un téléphone 4G ?)
C’est Noël, les stations de sport d’hiver refusent du monde.
C’est Noël, on va se gaver de foie gras, d’huitres, de chapons, de dindes, de bûches à la crème et on va danser jusqu’au matin dans les boites à la mode.


Mais parmi ces joyeux fêtards, combien se souviennent de ce que l’on fête à Noël ?
Ce n’est pas seulement le Père Noël, ce vieillard venu du Nord qui se déplace encore, au XXIème siècle, en traineau tiré par des rennes et qui, négligeant
les régles les plus élémentaires de savoir-vivre, s’introduit chez les gens par la cheminée 

Ce que l’on fête en réalité, c’est la naissance (date imprécise) d’un petit garçon qui aurait pu changer la face du monde.

J’ignore, cher ami mécréant, si le petit Jésus était vraiment le fils de Dieu ou si cette filiation lui a été attribuée par la suite pour fonder en son nom une religion nouvelle.
Mais si sa vie d’adulte allait se terminer par la torture et la mort, c’est que son discours ne pouvait que déranger les autorités de l’époque et qu’il ne serait pas mieux reçu par les puissants de notre temps.
Car Jésus était un authentique révolutionnaire et son message de tolérance, de partage et d’amour était beaucoup trop à gauche pour être accepté, en ce temps-là comme aujourd’hui.

Ses disciples, qui en ont fait le fils de Dieu, ont peu à peu oublié son message de paix. Ils ont fondé une Eglise qui n’a pas hésité à brûler les hérétiques, à porter la guerre au nom de sa croix chez les fidèles d’une autre religion et, oubliant qu’il était du côté des gens simples, à soutenir les puissants et les nantis.

 

Allez, laissons le Père Noël aux fêtards, ça leur suffira bien !

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Gaïa 23/12/2013 21:53


Tu as raison Claude , combien encore demain soir vont baver devant les vitrines de restaurant  et comme tu le dis n'auront même pas un regard ou un geste de compassion .Il est a noter quand
même que les gens ont dépensé plus que l'an dernier alors moi je ne comprends plus je suis perdue dans cet univers de consumérisme  effréné .Moi sera petit repas amélioré avec mon mari et
mes deux grands enfants demain soir et mercredi soir repas pour les sans abris dans un bus avec les restos du coeur comme depuis 19 ans .Beaucoup de chaleur humaine , d'échanges , d'amitié
parfois enfin de tout ce qui fait la Vie et que j'aime .Gros bisous .Michèle.

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens