Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 08:10

retraite1.jpg

Le monde où nous vivons est extrêmement difficile à comprendre.
Prenons un exemple : le problème des retraites.
Comme nous vivons de plus en plus vieux, il y a de plus en plus de gens à la retraite.
Dans notre système, ce sont les travailleurs qui assurent la retraite des personnes âgées
Donc davantage de retraités demande davantage de travailleurs actifs.
Tu me suis jusque-là ?


Pour avoir plus de travailleurs en activité, il faut avoir plus de jeunes à mettre sur le marché du travail.
Mais tous ces jeunes, ils seront vieux un jour et ce jour-là il faudra mettre encore plus de jeunes au travail pour assurer la retraite de davantage de personnes âgées.
C’est ce qu’on peut appeler une course en avant ou aller droit dans le mur.
Car où s’arrêtera cette nécessaire explosion démographique ?
Jusqu’à quand notre pays pourra-t-il nourrir tous ces vieux poussés par tous ces jeunes, toujours en plus grand nombre puisqu’on a besoin des uns pour assurer la survie des autres ?


Moi je vois bien une solution à ce problème. Une solution qui va faire bondir Marine le Pen et ses fidèles, adeptes du tout français.
La solution c’est, puisque nous risquons de ne plus avoir bientôt suffisamment de jeunes actifs, de faire venir travailler ici des gens du tiers monde puisqu’ils sont si nombreux là-bas.
Un jour, bien sûr, ils découvriront les bienfaits d’une natalité maitrisée et d’une religion moins contraignante. Ils feront alors moins d’enfants et seront peut-être moins enclins à venir chercher fortune dans nos riches pays occidentaux.
En attendant ils ont énormément de jeunes qui ne demandent qu’à venir travailler chez nous et qui pourraient ainsi assurer la retraite de nos nombreux vieillards qui n’en finissent pas de mourir.
C’est pourquoi nous pouvons clamer bien haut, mon cher complice, que l’immigration en masse est la seule façon raisonnable de sauver notre régime de retraites.


Toutefois cette belle théorie butte sur un gros écueil : en France il n’y a plus de travail.
Les usines ferment les unes après les autres, les chantiers se font rares et le nombre des chômeurs ne cesse d’augmenter.
Pas de jeunes au travail, pas de vieux à la retraite.
Vite, monsieur le Président, ouvrez des chantiers, trouvez des industries qui nécessitent beaucoup de main d’œuvre et mettez les immigrés au travail pour assurer nos retraites.


Nous ne sommes pas jeunes, mon cher journal,  nous avons besoin du travail des autres pour subsister pendant les nombreuses années que la médecine moderne compte bien nous faire vivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens