Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 14:24

crs1.jpg

Et bien non, je n’ai pas envoyé la lettre à Sarko.
D’abord je suis certain qu’il ne la lirait pas, bien que je puisse revendiquer de faire partie  de ce peuple qu’il aime tant depuis une quinzaine de jours.
D’ailleurs, puisqu’il s’agit d’une lettre ouverte, il lui suffirait de jeter un coup d’œil sur notre blog, (eh oui, tu es impliqué aussi cher confident) pour en prendre connaissance.
Et puis, s’il la lisait, elle pourrait bien ne pas lui faire plaisir et alors là, j’ai peur des réactions.
 

Il faut dire qu’il nous a tellement inculqué la notion d’insécurité que, je ne sais pas toi, mais moi j’ai peur de tout.

J’ai peur parce qu’en somme j’aurais bien du mal à prouver mes origines, pourtant éminemment solognotes, vu que mon arbre généalogique ne remonte pas très loin et  je pourrais bien me retrouver dans un charter sans l'avoir désiré.
 

J’ai peur parce que j’ai habité, il y a quelques années, une barre d’HLM de banlieue, du côté d’Orly.
 

J’ai peur du karcher que j’utilise pour nettoyer ma terrasse et je n’ose plus m’en servir de crainte que la police à Sarko ne s’en serve pour me nettoyer, moi, de mes sympathies africaines.
 

J’ai peur qu’on me vole ma voiture et que je sois le premier soupçonné.
 

J’ai peur de prendre la route car tous les environs sont farcis de radars automatiques.
 

J’ai peur, quand je vais dîner chez des amis, de dépasser de quelques milligrammes la dose d’alcool tolérée par ce buveur d’eau qu’est notre président.
 

J’ai peur des contrôles de police car je peux toujours tomber sur une équipe qui n’a pas rempli ses quotas et qui doit absolument me verbaliser pour y arriver.
 

Oui, l’insécurité est omniprésente.
Heureusement, Marine Le Pen, si elle obtient ses 500 signatures et si le peuple français, qu’elle aime tant elle aussi, la porte au pouvoir, heureusement donc qu’elle va mettre un terme à toutes ces craintes et nous ramener cette douce quiétude qui était la nôtre avant et dont nous pourrons jouir à nouveau dans un climat de sécurité retrouvée.
Une douce quiétude dont seront bannis, bien sûr, les arabes, les noirs et les socialo-communistes.

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens