Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 11:44

k13811347

Si nous avions été sondés, mon cher journal, nous ferions partie des 20% de français qui ne tirent pas à boulets rouges sur le président Hollande.
Ce qui ne veut pas dire que nous sommes en plein accord avec sa politique et, si j’osais, je lui enverrai une lettre pour lui dire ce que je pense de tout ça et lui suggérer quelques idées pour le rendre plus populaire.


Monsieur le président,
Savez-vous que les gens qui, comme moi, ont voté socialiste aux dernières élections avaient la volonté d’élire un président et un gouvernement de gauche.
Malheureusement, avec la meilleure volonté du monde, on ne voit pas bien ce qui, depuis votre arrivée au pouvoir, peut faire une vraie différence avec le gouvernement précédent qui se proclamait, lui, extrêmement à droite.


Je n’ignore pas qu’il y a eu « la crise » et que, maintenant encore, la situation économique n’est pas brillante.
Mais j’ai du mal à comprendre votre politique fiscale.
Vous avez abandonné l’idée de faire payer par des particuliers un impôt de 75% sur les revenus supérieurs à 1 million d’euro.
C’est, je crois, la cour constitutionnelle qui avait trouvé ce projet non conforme à notre constitution. Il faut dire que les « sages » qui constituent cette cour doivent bien avoir des revenus non négligeables et qu’ils craignent de se voir bientôt taxer par des mesures qui s'appliqueraient  aux plus riches..
Par contre, il semble tout à fait conforme à la constitution d’imposer les petites retraites, comme la mienne, qui jusque-là n’étaient pas imposables
Bon, je suis heureux d’être enfin un citoyen à part entière, soumis à l’impôt. Dommage que la cause de ce changement de statut ne soit pas du à une augmentation de ma pension.


Ce qui me choque, Monsieur le Président, c’est que, depuis votre arrivée au pouvoir, on entend parler tous les jours de rigueur, d’augmentation d’impôts, de relèvement des taxes et autres question financières qui sont, bien évidemment extrêmement importantes mais qui, voyez-vous, ne suffisent pas à passionner les gens qui ont voté socialiste il y a 2 ans.
Car la plupart des gens qui ont voté socialiste sont des gens de gauche et les gens de gauche aimeraient vous entendre parler de justice sociale, d’égalité des chances, d’aide aux plus démunis et d’une meilleure répartition des richesses.
Ils aimeraient voir, au gouvernement plus de tolérance vis-à-vis des immigrés (fussent-ils des roms) et plus de fermeté devant certains propos racistes.
Les gens de gauches attendent un vrai combat contre le chômage et les licenciements pour cause de fuite vers des paradis patronaux aux bas salaires.
J’aurais aimé que vous nationalisiez les hauts fourneaux de Florange qui n’auraient jamais dû appartenir à une société privée et encore moins à une société étrangère.


Non, je ne voterai pas Front National (ni UMP) aux prochaines élections.
Mais prenez garde de ne pas conduire le peuple des travailleurs au désespoir car qui peut savoir quelle sera alors sa réaction.


 

Vous avez encore du temps devant vous, mettez la barre à gauche toute, n’écoutez pas trop les tristes financiers qui ne croient qu’aux valeurs de l’argent, tournez-vous vers les valeurs humaines qui font l’honneur de la gauche, indignez-vous des inégalités sociales, de la culture du profit à tout prix, de la hausse des loyers, du trop grand nombre de gens à la rue dans notre pays pourtant si riche, faites nous rêver.
Soyez le président que nous avons élu.
Veuillez agréer……

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 11:47

marine-le-pen.1247004405.jpg

Tu vas encore me reprocher de te délaisser.
C’est que vois-tu, mon cher journal, il m’arrive d’avoir autre chose à faire que de venir m’épancher dans tes pages (virtuelles).
Et justement, ces dernières semaines (mois ?),  j’ai été très occupé et j’ai un peu voyagé ce qui m’a tenu éloigné de toi.
J’aurais pu, évidemment, garder le contact par l’internet mais quand je suis en voyage j’oublie l’internet, les ordinateurs, la télé…et les e.journaux fussent-ils intimes.
En vérité je ne suis pas accro aux nouvelles technologies (vieux con !) et je trouve très sain de vivre autre chose qu’une existence virtuelle.


A peine de retour dans notre beau pays, je suis accueilli par un flot de mauvaises nouvelles qui me donnent envie de reprendre mon sac et de fuir très loin d’ici.
Entre autres mauvaises nouvelles que diffusent les journaux, de papier ou télévisés, il est question de la montée en flèche du Front National.
Tu connais, cher confident, mon aversion pour ce parti mais je n’arrive quand même pas à comprendre qu’il puisse séduire tant de gens qui, il n’y a pas si longtemps, n’auraient pas même envisagés de rallier le parti de la famille Le Pen.
Car enfin, elle a beau vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes, la fille à Jean Marie, ses thèmes favoris tournent toujours, même de façon déguisée, autour de la xénophobie, la haine des étrangers,  la France aux français et tous les poncifs bien connus de l’extrême droite.

 

J’entendais encore ce matin à la radio de braves gens, anciennement de gauche ( ???), déclarer sans aucune honte qu’ils pourraient bien voter FN aux prochaines élections «  juste pour essayer autre chose ».
Que croient-ils donc, ces naïfs ? Que Marine Le Pen va redresser les finances de la France, trouver des emplois pour les chômeurs en expulsant les émigrés et rendre la santé à notre malheureuse économie rien qu’en abandonnant la zone euro et en sortant de l’Europe ?


C’est évident que la droite classique de Sarko, Fillon et Coppe ne fait plus rêver grand monde.
Et nos socialistes ne brillent guère dans la lutte contre les inégalités et pour le progrès social, ils pourraient aussi être plus fermes face aux licenciements pour cause de fuite des entreprises vers des paradis aux bas salaires.
Mais qui peut bien être assez crédule pour faire confiance aux discours lepénistes. Les candidats du FN ne peuvent s’empêcher de parfois baisser la garde et de redevenir, sous leur déguisement de gens fréquentables, les adeptes de la haine raciale et des idées fascistes qui restent les valeurs de leur parti.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 13:52

k1651265.jpg

Un heureux veinard  a gagné 20 millions d’euros au loto.
Avec ses gains, il ne pourrait même pas s'acheter un joueur du PSG (60 millions).
Avec 20 millions t’as plus rien.


Le petit prince né en Angleterre devra attendre au moins 50 ans avant d’être roi, si tout va bien, c’est-à-dire si les deux qui sont avant lui ne mettent pas trop longtemps à mourir.
Pas drôle d’être troisième de liste.


C’est un anglais qui a remporté le tour de France.
Il ne fallait pas les laisser débarquer.

En France, 35° c’est la canicule.
29° c’est un été pourri.


Par cette chaleur, les vieux ne doivent pas oublier de boire.
On va encore voir une hécatombe de permis de conduire !


La dernière fois qu’on a connu une canicule en France, il y a eu 15.000 morts dans les maisons de retraite.
Les caisses de retraites n’ont pas porté le deuil.


Le pape François Ier est en visite au Brésil pour les Journées Mondiales de la Jeunesse.
Des jeunes, en route pour ces JMJ, ont été victimes d’un grave accident d’autocar.
Il n’y a plus de miracles.


La visite du pape va coûter cher aux brésiliens.
Les voyages pour aller au Brésil vont coûter cher aux jeunes cathos.
La misère progresse dans le monde.


Manuel Vals veut diminuer de 10 km les limitations de vitesse pour multiplier par 10 les PV pour excès de vitesse.

La limitation de la vitesse diminue- t-elle la pollution ?
En fait, en roulant moins vite vous polluerez moins mais plus longtemps

Les français ne partent plus en vacances à l’étranger.
Les étrangers viennent en masse passer leurs  vacances en France.
Les plages sont saturées.


A la tienne !

 

 

 

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 20:29

9553386-de-nombreux-panneaux-de-signalisation-americain-mel.jpg

Sais-tu que l’on roule trop vite sur nos routes françaises ?
Les radars automatiques, radars mobiles et nouveaux radars embarqués sur des véhicules banalisés rapportent beaucoup d’argent mais ça ne doit pas être suffisant , il fallait faire quelque chose pour améliorer le rendement.


C’est pourquoi le ministre de l’intérieur, sous l’influence des puissantes associations traitant de la sécurité routière, veut diminuer de 10 kms par heure les limitations de vitesse.

Ce qui signifie qu’avec votre voiture du xxième siécle équipée de freins à disque, d’ABS, de régulateur de vitesse, d’airbags frontaux et latéraux, vous ne pourrez rouler qu’à 120kmsh sur autoroute et à 80kmsh sur les routes nationales.
Vont-ils aller jusqu’à réduire à 
20 kmh la traversée des agglomérations ? A cette vitesse les motards vont perdre l’équilibre et tomber.

Amis automobilistes, vous pourrez oublier votre 5ème vitesse et tant pis si vous consommez plus !!
Et dites-vous bien qu’il y a 60 ou 70 ans on ne roulait guère plus vite et que l’on s’en contentait.


C’est bien de se plaindre du déclin de l’industrie automobile mais qui peut avoir envie de s’acheter une nouvelle voiture pour rouler à 80 kmh ?
On va voir une hécatombe des permis de conduire encore plus spectaculaire que celle qui a cours actuellement et si cela fait perdre leur travail à un grand nombre de personnes, ils ne feront que rejoindre la cohorte des chômeurs.


Je suggère à notre ministre de l’intérieur de prendre des mesures plus draconniennes et, pour éradiquer tout à fait la mortalité routière, de tout simplement interdire tous les véhicules à moteur.
Les chevaux cesseront alors de n’être que de pauvres accessoires pour sportifs pour redevenir un excellent moyen de locomotion.


 

On pourrait bien sûr envisager des campagnes pour améliorer le comportement des conducteurs, perfectionner les structures routières ou diminuer les points accidentogènes. On pourrait envisager une meilleure formation des conducteurs.
Mais tout cela ne rapporterait rien à l’état alors que la répression pure et dure est éminemment rentable. 

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 16:16

k6281466.jpg

Non, mon cher journal, même si mes visites se font rares, je ne suis pas indifférent à ce qui se passe dans le monde.

J’ai suivi avec beaucoup d’attention les évènements qui agitent l’Egypte et la destitution d’un président qui avait perdu la confiance d’un grand nombre d’Egyptiens.

 J’ai admiré la détermination de ces foules qui refusent qu’on leur confisque leur révolution.


J’ai vu les Japonais remettre en marche leurs centrales nucléaires comme si la catastrophe de Fukushima n’était plus qu’un vieux souvenir.


J’ai entendu les vives protestations des européens quand ils ont appris que les américains les espionnaient comme s’ils étaient des ennemis (mais l’Europe n’espionne-t-elle pas l’Amérique ?

)

J’ai souhaité qu’Edward Snowden qui a vendu la mèche des écoutes de la NSA trouve asile quelque part et j’ai regretté que la France (l’Europe ?) ne lui ouvre pas les bras.


J’ai vu (sans trop de déplaisir) l’UMP sommée de rembourser les frais de campagne de Sarkozy jugés frauduleux.

J’ai été stupéfait de voir de braves (?) gens mettre la main à la poche pour sauver ce parti ami des riches (Sarkozy a-t-il donné son obole ?)


J’ai éteint la télé quand j’ai vu apparaître Sarko qui se lançait, comme au bon vieux temps, dans un discours digne d’une campagne présidentielle.


Je n’ai pas trop suivi le tour de France car je n’y connais plus personne, à part Thomas Voekler  vedette l’an dernier mais dont on n’entend guère parler cette année.


 

Tu vois bien, cher confident, que je ne suis pas indifférent à ce qui se passe dans le monde.
Simplement, c’est l’été et je me laisse un peu aller.
Et puis ça te fait des vacances.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 13:16

photo-alexandre-marchi.jpg

Quelques députés ont été frappés par la grâce.
Ils se sont tout à coup aperçus qu’ils bénéficiaient de privilèges exorbitants et que c’était peut-être une raison pour que tellement de citoyens ne respectent plus les membres du parlement.
Trop loin des soucis du commun des mortels, trop payés, trop d’avantages qui se justifient mal surtout en période de « crise ».


Quelques députés donc se sont déclarés prêts à nous jouer la nuit du 4 août, la nuit de l’abolition des privilèges.
Je ne te dis pas comment leur déclaration a été reçue par leurs compagnons d’hémicycle.
C’est bien simple, ils se sont quasiment fait injurier, traiter d’emmerdeurs, mis au ban de la société des élus.
Il parait que les autres ne leur parlent plus.


C’est que ces messieurs y tiennent à leurs privilèges ils s’y accrochent comme la bernique au rocher.
La crise leur passe très haut au-dessus de la tête. C’est à nous, les électeurs de se serrer la ceinture pour payer la note.

 

Voilà-t-il pas qu’ils veulent supprimer les régimes spéciaux des retraites et c’est vrai qu’en toute justice tout le monde devrait avoir les même droits en la matière.
Tout le monde sauf nos députés qui bénéficient d’un régime tout à fait spécial et infiniment plus généreux que notre régime à nous, le petit peuple sur lequel ils règnent sans mesure.


Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 15:41

go_mar10.jpg

J’ai fait un drôle de rêve cette nuit.
J’ai rêvé qu’aux prochaines élections  présidentielles c’est une femme qui était élue et ça me faisait plutôt plaisir. Sauf que…


Sauf que cette femme se révélait être celle dont on entend beaucoup parler ces temps-ci : Marine Le Pen.
Sourire crispé (genre dents de la mer), discours offensif, guerrier. Ah ! on allait voir autre chose qu’avec ce mollasson de François Hollande.
On allait quitter la zone euro, on allait quitter l’Europe et revenir à nos vieilles valeurs bien françaises.
Moyennant quoi notre économie allait faire un bond en avant et bientôt le chômage endémique ne serait plus qu’un mauvais souvenir socialiste.


Car bien sûr on allait embaucher français et renvoyer dans leur pays tous ces immigrés qui mangent notre pain et qui coûtent si cher à nos services sociaux.
La présidente avait été élue avec plus de 60% des voix et une grande partie de ses électeurs provenait de la classe ouvrière (enfin de ce qui reste de la classe ouvrière).

 

Je me suis réveillé en sursaut  bien content de retrouver la crise, l’euro, notre président qui fait ce qu’il peut et le soleil enfin revenu après tous ces jours de mauvais temps.


Un rêve, même un mauvais rêve, on s’en remet, ça n’a rien de bien grave.
Et puis j’ai allumé la radio pendant que passait le café du petit déjeuner.
Ils nous parlaient encore de sondages.
Marine Le Pen est en forte hausse, quelque chose comme 40% d’opinion favorable, 40% de bons français qui sont convaincus qu’avec elle tout ira beaucoup mieux, que tout ira bien.
Mais ce qui m’a vraiment fait mal c’est d’apprendre que dans la classe ouvrière ce pourcentage de bonne opinion flirtait avec les 50%.


Ils ont dû se planter, les sondeurs.
Quand j’étais ouvrier quelle honte ça aurait été de cautionner un parti de droite, encore plus d’extrême droite.
Car en ce temps-là, ça voulait dire quelque chose être de gauche.
La gauche de Jaurès nous avait offert les congés payés et bientôt la semaine de 40 heures.
La droite de Pétain nous avait envoyé travailler en Allemagne, dans le cadre du STO.
Les patrons étaient de droite mais surement pas les ouvriers.
Comment pouvez-vous croire, camarades, que l'extrême droite va vous favoriser.
L'extrême droite a toujours été du côté des brutes, des voyous, des racistes et sûrement pas du côté des travailleurs.
Si les sondeurs disent la vérité, qu’est-ce qui nous arrive ?
Est-ce que je suis en train de vivre mon cauchemar ?

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 13:53

13299037-heureux-professeur-en-noir-et-blanc-une-brillante-.jpg

Voilà un métier qui reste d'actualité, bien que réservé à ce qu'il est convenu d'appeler "une élite"
C’est le métier de donneur de conseils ou, si tu préfère, donneur de leçons.


France Inter a reçu cette semaine, lors de sa matinale, un représentant éminent de cette profession.

On se demande bien pourquoi nos dirigeants ne lisent pas les livres de ce monsieur et pourquoi ils n’appliquent pas les recettes qui, à l’entendre, apporteraient une solution à bien des problèmes et nous permettraient d’entrevoir la fin de la crise et un monde meilleurs pour tous.
Peut-être, après tout, que personne ne lit ses livres en tout cas personne ne semble en tenir compte.


Je ne sais pas si les conseils donnés par le distingué donneur de leçons sont pertinents en ce qui concerne la finance et les financiers car ce sont des sujets qui ne me sont pas familiers mais j’ai retenu quelques mesures visant à réduire encore les acquis sociaux si durement obtenus par la lutte opiniâtre de nos anciens.
Il a évidemment été question, encore une fois, de repousser l’âge de la retraite bien au-delà de 60 ans.
Le digne professeur quant à lui ne désirait pas, malgré son âge, prendre  sa retraite avant longtemps.

Mais ce brave homme oublie qu’il y a des métiers bien plus pénibles que celui de donneur de leçons et que certains travailleurs arrivent à 60 ans dans un état évident de fatigue physique, voire d’épuisement.
Et comment passer sous silence ceux qui voudraient bien travailler jusqu’à 60 ans et même au-delà si seulement ils trouvaient un travail.
Et sans doute que si ce monsieur était OS sur une chaine d’usinage ou de montage, il trouverait peut-être moins de plaisir à envisager de prolonger de plusieurs années un travail  peu attrayant.


 

L’espérance de vie – de vie en bonne santé – n’est pas la même pour tout le monde.
L’intérêt que l’on peut prendre à un travail dépend bien évidemment du genre d’emploi que l’on occupe
Travailler plus longtemps, pourquoi pas, mais ce qui peut être acceptable, voire souhaitable, pour certains peu devenir pour d’autres une amère punition
C’est pourquoi il est injuste d’imposer la même mesure à tous.

Evidemment personne ne va prendre au sérieux  cette modeste chronique. Le club des donneurs de leçons est un milieu très fermé.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 20:09

charlie-chaplin-t22444

A l’occasion du festival de Cannes je pense que, toi qui aime tant le cinéma, tu vas me parler du tapis rouge, des paillettes, et surtout des stars.
Mais c’est quoi pour toi, une star (homme ou femme car le terme s’applique aux deux) ?


N’est-ce pas une créature de rêve qui n’appartient plus complétement au commun des mortels.
Les stars sont belles (beaux), on ne rencontre jamais dans la rue des êtres aussi beaux.
Les stars sont pleines d’esprit ou complétement idiotes mais ça n’a pas d’importance puisque ce sont des stars et que, de toute façon, les questions qu’on leur pose lors des interviews sont absolument dépourvues d’intérêt.


Les stars sont populaires, elles comptent une foule d’admirateurs inconditionnels.
Les filles et les garçons rêvent de coucher avec une star.
Allez, cher confident, avoue que tu aimerais être une star (à la rigueur une starlette ?), être reconnu dans la rue, signer des milliers d’autographes sous le feu des projecteurs.


Mais quel effet ça peut faire d’être à ce point coupé du monde ? Car les stars ne vivent pas dans notre monde.
Elles vivent dans un univers doré passant de résidences de luxe en hôtels 5 étoiles.
Elles sont l’objet d’admiration, d’adoration comme les dieux et les déesses de l’antiquité.
Si elles sont de caractère difficile, on admire leur force de caractère.

Le festival de Cannes ne connait pas la crise parce que le bon public admire ses stars et en les regardant oublie ses misères.


Toi et moi, cher journal, on aime le cinéma mais on n’est pas vraiment fan des stars.
On n’est pas vraiment fan des bêtes de cirque.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 13:56

foot_003.gif

Le PSG a gagné la coupe de France de football.
Pour fêter ça, grande réunion au Trocadero où un match « amical » a donné lieu à une belle démonstration sportive.
Les « supporters Ultras » ont fait match nul avec les « casseurs de banlieue » par 8 CRS blessés à 8.
Feux de voitures et éclatements de vitrines ont conclus cette grande fête du sport offerte par le Qatar, propriétaire du club.


Et pendant ce temps-là, nos gouvernants continuent à travailler (pour nous pourrir la vie ?).
L’âge de la retraite reste fixé à 60 ans.
Néanmoins, pour toucher une retraite à taux plein il faudra justifier de 44 années de cotisations (projet en cours).
Les jeunes commencent à travailler de plus en plus tard, enfin ceux qui trouvent du travail.
Ceux qui commenceront vers l’âge de 25 ans pourront donc bénéficier d’une retraite à taux plein vers l’âge de 69 ans.
Il faudra travailler dès l’âge de 16 ans pour espérer prendre sa retraite à 60 ans.
Mais les personnes qui commencent à travailler tout de suite après l’école exercent généralement des métiers physiquement pénibles (maçons, metalos, paysans, etc.), leur état de santé leur permettra-t-il de profiter pleinement de leur retraite ?
La prolongation de l’espérance de vie ne profite pas équitablement à tout le monde.


Cahuzac veut se représenter aux élections partielles qui lui permettraient  de retrouver la place de député (de ministre ?) qu’il avait dû quitter après ses aveux concernant ses comptes cachés en Suisse et à Singapour.
Un voleur de pommes serait en prison. Cahuzac, qui a volé des millions à l’Etat, peut se promener librement sur les marchés de sa circonscription pour assurer sa promotion, sans fausse honte.
Ces gens-là ne connaissent pas la honte.

 

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens