Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 16:38

telechargement--1-.jpg

La France a voté.
Elle a voté massivement à droite, extrêmement à droite.
Les « français » ont voté pour le FN, ce qui conforte  la famille Le Pen.
Les « français » ont voté pour l’UMP,  ce qui conforte son président, Sarkozy. Jeté dehors en 2012, il revient à la politique comme président de l’UMP avec pour objectif de retrouver son fauteuil à l’Elysée.

Les « français » , qui ont la mémoire courte, sont bien capables de le réélire en 2017.


Mais qui sont-ils donc, ces « français » qui votent à droite et qui, si l’on en croit les médias sont les seuls abilités à représenter la France ?
L’UMP, bon, c’est le parti des nantis et de ceux assez naïfs pour croire qu’ils vont leur laisser grappiller une petite part de leurs richesses.
Mais, à part des racistes indécrottables, des nostalgiques de l’ère Pétain ou de la guerre d’Algérie, qui donc peut encore adhérer aux idées du FN ?
J’ai été profondément désespéré lorsque j’ai appris que les électeurs du FN se trouvent en grand nombre chez les ouvriers.
J’ai été ouvrier pendant la majeure partie de ma vie active et il aurait été difficile de trouver parmi nous des gens extrêmement à droite.
J’ose dire que les meilleurs d’entre nous, les plus engagés dans le combat social, les plus ouverts à la fraternité ouvrière, à l’entraide étaient les ouvriers communistes.
Je comprends la déception des travailleurs dont les salaires stagnent et dont la situation est de plus en plus précaire avec la menace du chômage toujours présente.
Mais comment peut-on croire que le salut va venir du FN et de la famille Le Pen qui sont tout de même très loin de représenter la classe ouvrière et que c’est sur eux qu’il faut compter pour redresser la France ?


Mon département a donc basculé à droite comme beaucoup d’autres.
Je n’ai pas pu voter au deuxième tour car il s’agissait de choisir entre les amis de Sarkozy et ceux de la famille Le Pen.
Pour ma part, je ne vois pas trop où est la différence sauf qu’au FN on dit tout haut ce qu’à l’UMP on se risque tout juste à murmurer.
Notre  gouvernement ne s’est bien évidemment pas assez affirmé à gauche.
Il a voulu faire sa priorité du règlement de la dette en semblant ignorer le besoin de justice des français les plus modestes à qui on demande les plus grands sacrifices pour ne pas froisser le grand patronat.
C’est cela que l’on peut reprocher à ce gouvernement et c’est cela que lui reprochent des gens dont le cœur devrait battre à gauche, tout à gauche comme c’est la place du cœur.
Personnellement, je reste persuadé que ce n’est ni le FN ultranationaliste, ni l’UMP ultracapitaliste qui sauveront notre pays.


 

On en revient toujours à cette dette qui est devenue le soucis principal de nos dirigeants. Cette dette invraisemblable qui nous a été léguée par les gouvernements qui ont dirigés notre pays depuis des décennies.
Alors on décrète, l’Europe décrète, que l’Etat doit faire des économies, encore plus d’économies et, pour cela, on ne trouve pas d’autre moyen que de réduire les acquis sociaux et le nombre des fonctionnaires, même dans les services où ils ne sont pas assez nombreux.
On pourrait trouver d’autres moyens de faire des économies, par exemple en diminuant de façon drastique les salaires confortables que la république octroie à ses députés, sénateurs, ministres et autres présidents, ainsi qu’aux eurodéputés et à leurs services pléthoriques et souvent inutiles.
De ces économies là, qui seraient pourtant exemplaires, on ne parle pas car ceux qui pourraient les mettre en œuvre seraient ceux qui en paieraient les conséquences.

Quand les hommes (et les femmes) politiques auront pour priorité la réussite de la France et non leur réussite personnelle, la démocratie aura fait un grand pas en avant.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 17:54

elections.jpg

 A la question pourquoi allez-vous voter Front National aux prochaines élections, on entend souvent cette réponse : on a essayé la gauche, on a essayé la droite et  ça n’a pas marché, alors pourquoi ne pas essayer l’extrême droite ?
Il existe pourtant quelques antécédents à ce genre de jugement qui devraient faire réfléchir.
Les allemands ont essayé le nazisme, les italiens le fascisme et les braves gens de France ont essayé Pétain.
Ces extrêmes au pouvoir n’ont pas apporté le bonheur aux peuples concernés.


Le FN n’apporte pas d’idées nouvelles, il s’appuie sur de vieilles peurs, de vieilles recettes qui prônent un soi-disant patriotisme à tendance raciste qui ne peut mener qu’à de terribles désillusions.
Je ne pense pas que refouler quelques balayeurs de rues, quelques maçons maghrébins va faire baisser la courbe du chômage.
Je crois que des taxes imposées à des produits étrangers ne peuvent que gêner nos exportations vers ces pays.
Je pense que revenir au franc nous mettrait vraiment dans la merde.
Et je ne supporte pas les discours xénophobes dont nous abreuvent les leaders du FN.


Il semble que, malheureusement, le FN va faire un excellent score, notamment dans ma région et il faut que je cherche des raisons de ne pas me désoler à cette perspective.
N’étant ni raciste ni nationaliste, j’ai beaucoup de mal à en trouver.


Lorsque je croise des voisins, dans ma rue, nous nous saluons avec courtoisie, sans pour autant connaître nos opinions politiques.
Je vais avoir désormais un peu de mal à ne pas penser que, peut-être, ces gens ont voté FN et que, par conséquent, nos opinions respectives sont totalement irréconciables.
J’aurai du mal à assister à la prochaine fête des voisins.


A part ça, rien de bien nouveau dans cette modeste campagne électorale. Tout le monde débat sans grande conviction, sauf l’agité de service, notre bon vieux Sarko, qui refait surface avec toujours plus de tics nerveux et pas grand-chose à dire sauf de très méchantes piques visant tout particulièrement nos gouvernants à qui il voue une haine farouche et quelque peu ridicule.
Quand je pense qu’on nous demandera peut-être, aux élections présidentielles, de choisir entre ce guignol et la famille Le Pen, j’envisage vraiment de déchirer ma carte électorale.


 

Mais laissons la politique et allons voir du côté du football.
Je vois que l’équipe de France compte dans ses rangs beaucoup d’étrangers alors que des français jouent dans des équipes nationales étrangères.
Une équipe nationale ne devrait-elle pas être composée uniquement de ressortissants du pays ?
Espérons qu’une fois au pouvoir le FN va mettre bon ordre à cet état de fait.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 13:27

 

16405255-isole-femme-d-affaires-de-ballot-de-maintien-explo.jpg

 

Toute l’Europe se ligue pour obliger la Grèce à rembourser sa dette.
On veut pour cela lui imposer de continuer à renforcer le train des réformes, avec encore plus de rigueur.
Cela se traduirait par plus de difficultés pour le peuple grec qui souffre de l’inconséquence des gouvernements qui se sont succédés depuis des années et de la rapacité des banques grecques.
L’Union Européenne a sommé le nouveau gouvernement  de revoir sa copie et de renoncer à assouplir les mesures qui ont conduit un grand nombre de citoyens à la misère et au désespoir.
Car ce sont toujours les gens qui sont au bas de l’échelle sociale qui souffrent des mesures d’austérité.
Est-ce parce qu’ils sont entrainés par leur modeste situation à subir l’austérité qu’on peut leur demander d’en subir encore plus ?
Souhaitons bonne chance au nouveau gouvernement grec et de tenir bon devant le tir de barrage de l’Union européenne dirigé d’une main de fer par Angela Merkel.


Le nouveau directeur de Sanofi va toucher une prime de quatre millions d’euros avant même d’avoir commencé à travailler
Les patrons voyous continuent de sévir mais, au contraire des gangsters reconnus, ils ne risquent jamais la prison.


Maintenant on exige la parité hommes-femmes en politique.
Pour les prochaines élections départementales, les candidats se présentent en couples : un homme et une femme.
Comment va-t-on faire pour les présidentielles ? Va-t-il y avoir un couple de candidats pour élire un couple présidentiel ?
Une femme dont je n’ai pas retenu le nom mais qui milite pour la cause féminine, défendait avec âpreté, à la radio, cette parité qui lui semblait être une  belle conquête pour la cause des femmes.
J’avais l’impression d’entendre une extrémiste sauvage.
Pour ma part, je trouve très  bien que des femmes se lancent dans la politique. Peut-être seront-elles moins nulles que beaucoup de nos élus masculins.
Que de nombreuses femmes se présentent devant les électeurs, c’est vraiment un progrès dans la vie démocratique.
Mais rendre la parité obligatoire c’est assez incompréhensible. Pourquoi n’y aurait-il pas un jour plus de femmes que d’hommes parmi nos élus ?


 

La belle Juliette Binoche qui nous a enchanté dans tant de bons films retourne à la scène dans une tragédie grecque, Antigone, qu’elle interprète en anglais.
Déjà que la plupart de nos jeunes chanteurs chantent en anglais, si maintenant nos meilleures actrices se mettent à jouer en anglais, ne sommes-nous pas en train d’assister au déclin de notre (belle) langue, trahie par ceux qui devraient, au contraire, la faire apprécier au monde entier ?

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 16:44

19433022-technicien-en-informatique-fou-tente-de-reparer-un.jpg

 

Plus que jamais le monde est fou.


C’est la crise. Le nombre de chômeurs augmente sans cesse. De plus en plus de personnes sont confrontées à la misère et le haut niveau des loyers met à la  rue beaucoup de gens, même parmi ceux qui ont encore la chance d’avoir du travail.
Pourtant, en ces jours de vacances scolaires, les autoroutes sont surchargées.
Les stations de sports d’hiver affichent complet.
La crise ne touche donc pas tout le monde ?


Les députés qui s’accrochent à leur siège comme la bernique au rocher, quel que soit leur âge, veulent encore reculer l’âge de départ à la retraite des travailleurs ordinaires.
Il faut dire que leur boulot à eux n’est pas très fatigant et ils ont toujours la possibilité de s’absenter sans préavis s’ils en ont envie.
S’ils ont un petit coup de pompe, lors d’une séance, on les voit  faire un petit somme sur leur banc de l’assemblée (imagine un ouvrier faire un petit somme devant sa machine ou dans un coin de chantier).
Ces gens-là sont complétement déconnectés de la réalité.


Les ouvriers désertent en masse les partis de gauche pour se rapprocher du FN. Il me semble que la grande majorité des travailleurs n’avaient jamais été, jusqu’ici, tentés par l’extrême droite.
Et ça c’est réellement une crise.


La « loi Macron » est passée en force, un grand nombre de députés de gauche ou d’extrême gauche ayant menacé de ne pas la voter.
Le peu que l’on peut connaitre de cette loi laisse à penser qu’elle penche tout de même pas mal à droite.
On peut évidemment se demander comment un gouvernement socialiste peut proposer des recettes si éloignées des idéaux de gauche.
 Pourtant la droite a voté contre. Simplement parce qu’elle est présentée par un parti qui se dit socialiste ?
Une vie politique intelligente est-elle impossible dans notre pays ?


Nous devons donc nous préparer à un succès du Front National aux prochaines élections qu’elle soient régionales ou nationales.
On va mettre dehors les immigrés qui prennent le travail des français (mais qui va nettoyer nos rues et peupler les chaines d’usinages ?)
On va revenir au bon vieux franc français, comme si on n’avait pas eu assez de mal à s’habituer à l’euro (il s’agira alors d’un "tout  nouveau franc " et on ne saura vraiment plus combien coûte la baguette de pain).
On n’aura plus de chômage, parait-il, même si on ne sait pas par quel miracle les entreprises vont se mettre à embaucher.
La république deviendra une entreprise familiale que l’on se repassera de père en fille, en nièce, en petite fille, etc.
Elle va être belle la France !


 

Plus que jamais le monde est fou.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 15:59

th-copie-2

 

Comment se fier aux prévisions météo ?


Après une tempête de neige qui ne s’est jamais produite, Météo France nous annonçait un violent mistral qui devait souffler ce jeudi
Là encore ils ont eu tout faux.
Après quelques flocons matinaux, la pluie s’est mise timidement de la partie mais pas un souffle de ce mistral qui devait purifier notre ciel méditerranéen.


On pourrait suggérer à Météo France d’avoir comme correspondants quelques habitants des diverses régions du territoire. Il suffirait que ces gens mettent le nez à la fenêtre et téléphonent aux bureaux météo le résultat de leurs observations.
Si on trouve aujourd’hui peu de personnes aptes, comme les vieux paysans, à prédire le temps qu’il fera demain, au moins les observations directes de citoyens zélés permettraient d’avoir une description exacte du temps qu’il fait.

 

 

 

Pour les prévisions, consulter plutôt une voyante.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 10:15

14242222-effraye-femme-avec-sa-main-etendue-essayer-d-arret.jpg

 

 Est-on islamophobe lorsqu’on condamne les islamistes ?
J’ai eu beaucoup d’amis musulmans lorsque je faisais de fréquents voyages au Maghreb et en Afrique de l’ouest.
J’étais bien évidemment un mécréant pour eux mais jamais ce barrage idéologique et religieux n’a influé sur l’amitié et l’estime que l’on se portait mutuellement.
Pourtant je n’aime pas les musulmans qui se réclament de l’islam pour accomplir des crimes effroyables. Suis-je pour autant un islamophobe ?
J’ai lu le coran et on est bien forcé d’admettre qu’on y trouve, ici ou là, des incitations à ne pas être tendre avec les mécréants.
La tolérance de mes amis en faisait-il de mauvais musulmans ??


Est-on antisémite quand on condamne les colonies juives de Cisjordanie et les exactions de Tsahal dans la bande de Gaza ?
Les juifs de France ne m’ont jamais posé aucun problème. J’en ai certainement eu comme amis ou camarades de travail, sans forcément le savoir.
D’ailleurs, quand ils ne portent pas la kippa, nos compatriotes juifs ne se distinguent pas des autres citoyens.
Je hais l’antisémitisme, nous avons vu à quelles horreurs il peut mener.
Mais je ne me sens pas obligé d’approuver ce que fais l’état Israélien en Palestine.


 

Il y a bien d’autres phobies sur lesquelles on peut s’interroger..
Par exemple la phobie des gens de droite pour le socialisme.
Ils ont la mémoire courte à l’UMP. Ils ont oublié que beaucoup de gens de gauche ont voté pour Chirac en 2002 pour faire barrage à Le Pen.
Aujourd’hui Sarkozy botte en touche et refuse d’appeler à voter PS pour éviter l’élection d’un candidat FN dans le Doubs.
Pour ma part, j’ai toujours pensé que les idées défendues par l’UMP ne sont pas très éloignées de celles du FN et qu’entre la droite extrême et l’extrême droite il y a bien peu de différence.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 15:34

240_F_11823067_GXqKYjDJHDgdA8sJWK8ModmBa16C4sfA.jpg

 

Les manifs des semaines passées m’ont rappelé d’autres manifs qui avaient un tout autre objet.
Il y a quelques années, j’étais descendu dans la rue, comme on dit, pour protester contre un projet de loi visant à prolonger l’âge de la retraite.
C’était, je crois, sous le règne de Chirac ou peut-être de Sarkozy.


On parle toujours, épisodiquement, de reculer l’âge légal de départ à la retraite mais, si l’on entend encore ici ou à quelques récriminations, plus personne ne manifeste en masse contre ces projets.
C’est un vaste problème car enfin il faut bien admettre que l’espérance de vie augmente considérablement et que les retraités sont de plus en plus nombreux.
Mais tout le monde n’arrive pas au seuil de la vieillesse dans le même état de conservation.
Les bureaucrates qui n’ont effectué d’efforts physiques que dans le cadre de leur salle de gymnastique arrivent certainement à la retraite en meilleurs état qu’un maçon, un ouvrier de chantier ou un manutentionnaire qui ont eu à se coltiner de lourdes charges tout au long de leur vie professionnelle.


Les moyens financiers sont aussi bien différents puisque les plus modestes ont le plus grand mal à vivre de leur retraite alors que des gens qui ont déjà bénéficié d’un salaire confortable pendant  leur vie active peuvent se payer, au soir de leur vie, des voyages agréables et des séjours couteux dans des endroits paradisiaques.
Ne parlons pas des « retraites chapeau » des grands dirigeants d’entreprises et de celles hyper confortables des présidents, ministres, députés et autres sénateurs qui assurent à leurs bénéficiaires une vieillesse dorée


Mais la retraite peut-elle être, pour autant, le but suprême de l’existence ?
J’ai un peu de mal à comprendre certains jeunes qui, à peine viennent-ils de commencer une carrière, pensent déjà à  préparer leur retraite.
Car, avant d’atteindre l’âge de la retraite, il faut vivre et c’est cela qui est important.
Vivre, c’est-à-dire avoir, en dehors d’une vie personnelle et intime, une profession, un métier motivant, source de satisfaction.
Beaucoup de nos jeunes n’auront jamais un métier motivant, beaucoup n’auront jamais de métier du tout et je pense que c’est un problème majeur de notre société.
Car comment se réaliser quand on est confronté à un chômage chronique et quand on n’a pas eu accès à une formation qui débouche sur un vrai emploi.
Je pense qu’on peut être très satisfait de sa  vie en étant charpentier, chauffeur routier, mécanicien ou menuisier, autant qu’en étant chercheur au CNRS, médecin, avocat ou banquier ( ?), mais les caisses de retraites savent faire la différence.

Il faut savoir aussi qu’être retraité c’est être écarté du monde actif.
Tu sais, cher confident, que j’ai pratiqué, tout au long de mon existence, des métiers très variés mais j’ai eu une énorme chance, c’est que la plupart d’entre eux, même si ce n’était pas  toujours des métiers prestigieux, m’ont  apporté d’énormes satisfactions.
C’est pourquoi, sans doute, je n’ai jamais songé à la retraite.
C’est bien évidemment ce parcours chaotique qui est la cause que je me retrouve aujourd’hui avec ce qu’on appelle pudiquement, une retraite « modeste ».
Mais je ne regrette rien ou plutôt si, je regrette de ne plus être en activité car la vie est active et la retraite n’est, pour moi, qu’une mise sur la touche, comme disent les sportifs.

 

Allons, on ne peut pas être et avoir été.
Mais, depuis que je suis vraiment à la retraite, je me sens dans la peau d’un vieux con inutile.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 13:23

k2888359.jpg

 

Tout le monde se bouge.
Les citoyens sont descendus dans la rue.
Les cérémonies en mémoire des disparus se multiplient.
Les politiques étudient de nouvelles mesures anti terroristes.
Pourvu que tout cela ne soit pas qu’un feu de paille qui s’éteindra lorsque le temps amènera l’oubli.

J’ai été ému (eh oui, ça m’arrive) de voir tous ces chefs d’états se tenir par le bras, unis autour de notre président, même si certains d’entre eux ne sont  pas très représentatifs de l’esprit de liberté.
J’ai été touché par nombre d’articles parus dans la presse internationale exaltant l’esprit de tolérance et la diversité du peuple français.
C’est tout de même assez réconfortant de voir que lorsqu’il se produit des situations graves, le monde progressiste est capable de s’unir et de parler d’une seule voix.

Mais j’ai aussi été amusé quand j’ai vu des foules de gens se précipiter dès l’aurore pour acheter le dernier numéro de Charlie Hebdo.

Pour la plupart, c’était bien la première fois qu’ils achetaient ce magazine et ce serait aussi, sans doute, la dernière fois.


J’ai trouvé que la liberté d’expression aurait voulu qu’on laisse Dieudonné s’exprimer, lui aussi. Il est évident que ce personnage, qui a su nous faire rire au début de sa carrière, se complait depuis longtemps dans des propos bassement antisémites que je suis loin d’approuver. Mais la liberté d’expression n’exclut-elle pas toute forme de censure ?


Ce dernier numéro de Charlie a, par ailleurs, suscité des réactions très violentes dans plusieurs pays musulmans.
Messages de haine, appels à la vengeance pour laver un soi-disant affront fait au prophète Mohamed dans un dessin appelant pourtant au pardon.

Comment comprendre ces foules haineuses qui se réclament d’une religion de paix et de tolérance ???


 

Comme tu vois, le vieux con que je suis a bien du mal à appréhender les réactions provoquées par les dramatiques événements de ces dernières semaines.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 16:57

marche-charlie-enfant-francesoir_2.jpg

Dimanche dernier, ce fut une belle manif.


Même dans une ville plutôt modeste, comme la nôtre, la foule était impressionnante.
On y a côtoyé des gens de toutes sortes, des bourgeois, des ouvriers, des gens qui ne descendent jamais dans la rue et des habitués des manifs, des étudiants, des retraités, des blancs, des beurs, de tout quoi.
Une belle manif, donc. Un rassemblement contre l’obscurantisme, pour la liberté de parole, d’opinion, de culte, pour la LIBERTE tout simplement.


Tu me reproches, mon cher journal, de ne pas avoir affiché sur ton blog (qui est aussi le mien) les trois petits mots que l’on a vu fleurir partout «  je suis Charlie ».
C’est que, vois-tu, les voyant étalés partout, je n’ai pas cru nécessaire de les placarder sur tes pages.
Mais la réalité - et je n’en suis pas plus fier que ça – c’est que je n’ai jamais aimé les slogans, aussi forts soient-ils.
Car d’un bon slogan tout le monde peut s’en emparer et qu’à force d’en user, il ne veut plus dire grand-chose.


Des plus malins que moi ont imprimé ces trois petits mots sur des T shirts qu’ils vendent sur internet comme d’autres vendent à prix fort de vieux numéros de Charlie Hebdo. Il n’y a pas de petits bénéfices et les marchands du temple sont toujours en activité.

Bon, tu as raison, je me suis conduit, une fois de plus, en personnage antisocial. Comme si ça me gênait de faire comme tout le monde, de suivre les clameurs de la foule, de bêler avec les moutons ou de hurler avec les loups.


Pardonne-moi, mon cher journal, d’avoir encore cette fois fait passer mon goût personnel avant le tien qui serait, je le sais, d’être un peu moins alambiqueé.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 17:43

 

28.jpg

Ah ! qu’ils nous ont fait rire, Cabu, Wolinsky, Charb et tous les autres, victimes de tristes imbéciles, champions de l’intolérance, devenus des assassins.


Pour ma part, j’estime qu’on, peut absolument rire de tout et c’est parce qu’ils savaient rire de tout avec un esprit caustique, impertinent parfois, que ces joyeux blasphémateurs ont été assassinés.
Oui, c’est dur d’être assassinés par des cons.
Vous allez nous manquer, vous êtes morts de nous faire rire.

Le monde entier a envoyé à la France, si durement frappée, des messages d’amitié et de solidarité.
J’espère que c’était sincère, en tout cas c’était très émouvant.
Pendant un moment, mon cher journal, nous avons été fiers d’être français et de représenter aux yeux du monde un idéal d’impertinente liberté.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens