Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 13:08

canstock0582286.jpg

 

La démocratie est, dit-on, le système de gouvernement qui, s’il n’est pas sans défauts, reste sans doute le moins pire.
Nous sommes dans un pays démocratique, ce qui n’empêche pas le président de la république de posséder toutes les prérogatives d’un monarque tout puissant.
Les ministres, choisis par le  président, ne sont guère plus libres de leurs choix que du temps de la monarchie absolue.

Fort heureusement nous avons des députés, élus par le peuple, qui sont censés influer sur la politique gouvernementale.
Cela devrait signifier que ces élus du peuple cherchent à présenter des projets de lois pour améliorer la vie des citoyens de notre pays.
Ces lois devraient être discutées sereinement entre les différents partis afin de voir si elles sont souhaitables, si on peut les améliorer ou si elles ne présentent pas suffisamment d’intérêt.
En réalité, chaque loi présentée par la gauche est systématiquement critiquée et démolie par la droite.
Et chaque loi présentée par la droite est étrillée sans pitié par  la gauche.
Quoi qu’il arrive, tout ce qui vient de la gauche ne peut être vu que comme nuisible par la droite et tout ce qui vient de la droite ne peut être vu que comme calamiteux par la gauche.
En Amérique, nous avons les mêmes rivalités entre les démocrates et les républicains.

Où est le bon sens dans tout cela ?
La démocratie telle qu’elle est pratiquée dans la plupart des pays démocratiques nécessiterait de profondes améliorations.

 


Quand à ce qui se passe en France actuellement,  c’est incompréensible à des gens somme toute assez simples comme moi et toi, cher complice.
Depuis que Vals est premier ministre, on a l’impression d’être à nouveau gouvernés par la droite.
On va abandonner la taxe de 75% sur les salaires dépassant le million d’euros par an.
On va réduire les allocations aux chômeurs.
On hésite par contre à réduire les allocations familiales pour les familles les plus aisées .
Mais on ne parle jamais de réduire de façon drastique les salaires et avantages de nos gouvernants.
Comme si on ne pouvait faire des économies que sur le dos des plus modestes.


Et comment comprendre ces socialistes « frondeurs » qui ne sont pas d’accord avec leur propre gouvernement mais qui ne veulent pas ouvertement se dire dans l’opposition ?
Bon sang ! s’il ne sont pas d’accord avec leur gouvernement, qu’ils rejoignent les rangs de la vraie gauche, le Parti de Gauche qui se voudrait le parti de l’union de la gauche.
Je sais, l’union de la gauche est loin d’être une réalité.
Mélanchon à l’air de ne plus trop savoir ce qu’il veut. La critique systématique et violente ne constitue pas un programme.
Nous autres, cher confident, nous en attendions beaucoup plus de sa part.

Le gouvernement « socialiste » pourrait profiter des désaccords qui agitent la droite mais Hollande lui aussi manque d’idées salvatrices (peut-il y avoir encore des idées salvatrices ?)

 

 

Car la droite aussi est en pleine déconfiture.
La lutte pour la présidence de l’UMP, avant de devenir la lutte pour la présidence de la république bat son plein. C’est la guerre des chefs.
Sarkozy revient avec force meetings , dans le bruit assourdissant des applaudissements de ses fans et des casseroles judiciaires qu’il traine avec lui. 

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 13:45

k5773023.jpg

Les grèves et les manifestations se succèdent à un rythme soutenu depuis plusieurs semaines.
Ce ne sont plus les ouvriers qui font la grève et pourtant beaucoup auraient bien des raisons de la faire car les conditions de travail dans les usines et les ateliers ne vont pas en s’améliorant (abandon progressif des 35 heures) sans parler des salaires tous plus ou moins  bloqués.


Mais on assiste maintenant à des grèves ou manifestations de nantis.

Les pilotes d’Air France à plus de 15.000€ par mois se sont mis en grève pour ne rien perdre de leurs avantages.
Les pharmaciens manifestent pour exprimer leur crainte de perdre leur juteux monopole.
Les médecins, les dentistes, les vétérinaires ont exprimé des revendications que le commun des mortels ne peut pas toujours comprendre.
Les huissiers et les notaires leur ont emboité le pas.
Tout ce beau monde descend dans la rue comme de vulgaires employés payés au Smig.
A quand la grève des agents immobiliers, des traders, voire des ministres ?

La lutte des classe prend une drôle de tournure.


Dans mon village on a échappé (de peu) à l’intronisation du Front National .
Nos concitoyens se sont  contentés d’élire un maire de droite (extrêmement à droite !).
Mais ailleurs on peut voir à l’œuvre de nouvelles municipalités « franquistes ».
Des municipalités qui rognent allégrement dans les budgets « sociaux ».
On en a vu remettre en cause la construction de lieux de prières pour les musulmans (= émigrés = indésirables).
Quand va-t-on enfin se débarrasser de tout ce qui n’est pas « français » de souche, de nos arabes, de nos noirs et, pourquoi pas, de nos juifs ?
Pétain, dans sa tombe, doit sourire béatement.

 

 

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 14:41

i79392Stephff.jpg

 

La France va mal. Les « Français » sont moroses, mécontents : de leur président, du chômage qui explose, des impôts trop lourds, de la baisse de leur pouvoir d’achat, etc. etc.

Heureusement un homme providentiel vient de (re)surgir du presque anonymat où il se desséchait, loin des médias.


Ce n’est pas par amour du pouvoir ni par goût de l’argent que cet homme s’est donné pour tâche de redresser la France. C’est que la France a besoin de lui, que lui seul peut lui assurer un avenir meilleur.
Les mauvaises langues diront qu’il aurait pu le faire goûter aux français, cet avenir meilleur, du temps où il était président avec le pouvoir régalien que notre république assure à son chef.
Pourtant, pendant son règne, le déficit s’est accru, le chômage a connu une forte expansion et la France n’a pas brillé dans le « concert des nations ».


Mais dorénavant tout peut changer, tout va changer car l’homme providentiel a bien compris ce qu’il faut faire pour redresser le pays, il nous expliquera son plan à une date ultérieure (peut-être n’est-il pas tout à fait au point).
Non, cet homme ne peut envisager de rester chez lui en gagnant tranquillement des sommes fabuleuses en donnant quelques conférences par-ci par-là alors que son pays (d‘adoption puisqu’il est d’origine hongroise) a cruellement besoin d’un homme comme lui.


Tout ceci pourrait n’être qu’une amusante ( ?) fiction car on croit rêver devant une telle immodestie mais c’est tout à fait réel, c’est même passé à la télé.

Bon, on ne se refait pas


 

Ce qui est remarquable dans notre beau pays, c’est qu’un bon nombre d’hommes politiques (et de femmes ?) traînent de bruyantes casseroles suite à des démêlées plus ou moins violentes avec la justice. Il est sujet de malversations, financements occultes, pots de vin et autres  avantages plus ou moins louches que les uns ou les autres croient bon de s’octroyer en remerciement des services rendus "à la France"
Si toutes ces mises en accusation allaient jusqu’au bout et débouchaient sur de vraies condamnations, nos prisons auraient des airs de centre d’hébergement pour politiciens.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 15:14

k15422530

Nous allons poursuivre notre réflexion sur ces « Français » dont les medias de toutes sortes nous entretiennent chaque jour.
Aujourd’hui nous parlerons de Français qui partent vivre à l’étranger pour des raisons diverses.

Nous avons ces jeunes qui partent étudier à l’étranger, pour y apprendre la langue ou pour y poursuivre un cursus différent.
On ne peut pas, bien sûr, reprocher à la jeunesse de vouloir découvrir d’autres horizons.
Certains trouvent dans le pays d’accueil une situation intéressante et ne retournent pas vers la mère patrie.
Plus discutable la motivation de ces chefs d’entreprises et autres cadres très supérieurs et très bien payés qui fuient notre hexagone pour chercher – et trouver – ailleurs une fiscalité plus clémente.
Ces gens-là n’ont d’autre patrie que l’argent et leur seul idéal semble être d’en gagner toujours plus.
Ces « Français » là aiment-ils la France ???


La plupart des chanteurs « Français » actuels ne chantent qu’en anglais.
C’est pourtant une belle langue, le français, qui s’est prêtée pendant des siècles à de beaux textes poétiques et à des chansons populaires que l’on fredonnait avec plaisir.
Tu as essayé de fredonner « hold on tight », “I’m not scared” ou “raise me up”?
Déjà que tu ne comprends pas trop le texte, voire pas du tout en ce qui te concerne, cher journal francophone et, en plus, la mélodie n’est pas toujours très "fredonnante".
Tout fout le camp dans notre beau pays, même la langue de nos chanteurs et les textes de Brassens, Brel, Aznavour et tant d’autres qui ont enchanté la jeunesse des vieux cons comme nous seront bientôt oubliés.


On est très fier, en France, de notre taux de natalité, un des meilleurs d’Europe.
C’est formidable d’être un peuple aussi fertile mais notre satisfaction ne devrait-elle pas être modérée par un peu de réflexion ?
Car enfin, ces medias qui félicitent les « Français » d’être des lapins prolifiques, nous disent d’autre part que les places de crèches sont insuffisantes, que nos écoles sont surchargées et que bientôt il n’y aura pas assez de professeurs ni de structures suffisantes pour accueillir les foules grandissantes de nouveaux élèves.
Nous avons beaucoup de beaux bébés, en France, mais ces gentils bébés vont grandir, bien heureusement et un jour ils seront confrontés au problème de trouver un emploi.
Or il n’y a plus de travail, en France. En tout cas il y en a de moins en moins et c’est pourquoi le nombre de chômeurs augmente sans arrêt de façon exponentielle.
Quel avenir pour les générations suivantes ?

Nous sommes les champions de la natalité galopante. Serons- nous les champions d’un chômage en pleine expansion ?

 

A suivre

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 15:24

bonne-rentree-300x212

Terminé les vacances. C’est la rentrée.
Tout le monde reprend ses occupations habituelles.
Les écoliers retrouvent le chemin de l’école.
Les ouvriers (ceux qui ont encore du travail) retournent à l’usine, les bureaucrates à leurs bureaux.
Les retraités (ceux qui ont une retraite convenable) cherchent de nouvelles activités pour occuper leurs loisirs
Les députés recommencent leurs éternels affrontements stériles.
Et donc je te retrouve, cher confident, après un long silence.

Je n’avais plus envie d’exprimer dans tes pages virtuelles des réflexions qui, en fin de compte intéressent bien peu de monde.
Mais comme tu me manquais un peu, j’ai décidé de faire, moi aussi, ma rentrée.


Connaissant mon habituel pessimisme, tu ne seras pas étonné de m’entendre déplorer une actualité bien morose ni d’apprendre que j’ai toujours bien du mal à trouver ma place dans cette étrange société dont je fais pourtant partie bien que d’une façon un peu marginale.
Car enfin, je comprends de moins en moins mes compatriotes, les « français ».
Mais qui sont-ils, ces « français » sondés à longueur d’année, représentent-ils une réalité où sont-ils une création médiatique qui sert à influencer l’opinion publique ?


Les « français » détestent leur président, c’est devenu un sport national.
Ce président n’est pourtant pas, en toute objectivité, pire que d’autres que nous avons connus, les « français » ont-ils oubliés le précédent ??
Le grand reproche que les « français » font à leur président c’est de manquer de fermeté, ce qui est sans doute vrai.
Mais faut-il aux « français » un type à poigne qui n’écoute personne, parle avec fougue même s’il ne dit que des conneries, prend des décisions même si elles sont mauvaises et qui impose avec fermeté des réformes même si elles sont inadaptées ?
Les « français » aimeraient-ils les dictateurs ??

Tous les « français » peuvent déplorer l’état de notre économie et l’augmentation constante du chômage.
Mais il faut bien se rendre compte que le président n’y peut pas grand-chose.
Il a beau faire quelques cadeaux aux patrons pour essayer de se les concilier (ce qui évidemment n’est pas d’un homme de gauche), ce sont eux qui embauchent et pas le président.
Si les grands patrons préfèrent ouvrir des usines dans des pays où les salaires sont au ras des pâquerettes, rien ne les fera changer d’avis. Car leur tasse de thé ce n’est pas la philanthropie, ce qui leur importe c’est de faire du fric, beaucoup de fric.
Le monde des affaires ne connait pas d’éthique.


Le président a une vie privée assez compliquée, c’est très dangereux pour quelqu’un dont les medias scrutent le moindre mouvement.
Evidemment ce n’étais pas très malin de se faire piquer en scooter au sortir de chez sa maitresse.
Mais enfin ses prédécesseurs ont toujours eu des maitresses. C’est bien connu que certaines femmes adorent les hommes de pouvoir.
Et puis quand on voit la tronche toujours revêche de celle qui était sa compagne, on peut comprendre qu’il ait eu un peu envie d’aller s’éclater ailleurs.
Elle ne l’a pas raté, cette furie, avec un livre qui, parait-il (je ne l’ai pas lu et ne le lirai pas), démolit son ancien compagnon comme homme et comme président.
Déjà qu’elle avait pris parti pour un dissident socialiste, lors des élections législatives, pour faire échec à Ségolène Royal, l’ex de François Hollande.
C’est une malade de jalousie, cette femme-là et sa position de journaliste à Paris Match la rend redoutable.
Ca ne la grandit pas, d’avoir écrit ce torchon mais ça ne grandit pas les « français » qui se sont précipités par milliers pour le lire.


 

J’ai encore pas mal de chose à te dire sur ce que m’inspirent les « français » mais ça suffit pour aujourd’hui.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 14:21

20653986-l-homme-est-a-la-recherche-avec-tableau-noir-derri

 

Je te délaisse ces temps-ci.

C’est que, vois-tu, j’ai beaucoup de mal à comprendre ce qui se passe dans ce monde devenu fou.


J’ai eu, suite à mes appréciations sur les dernières élections européennes, les commentaires d’un monsieur qui se dit arabe et dont la femme est voilée (il en semble très fier) et qui avoue voter sans aucun problème pour la famille Le Pen.

Je ne juge pas mais vraiment je ne comprends plus ce qui se passe dans la tête des gens et je n’ai plus envie d’en parler car il me semble que ça ne sert absolument à rien.

 

On nous répète sur tous les tons qu'Il faudrait respecter nos politiques quelle que soit leurs opinions car l’opposition est nécessaire dans une vraie démocratie.
Mais quand on voit les magouilles qui ont encore été découvertes dernièrement quand on a demandé aux députés de déclarer leurs revenus.
Quelques-uns de ces messieurs-dames ne se trouvent sans doute pas assez rémunérés pour leurs services à la nation puisqu’ils engagent des membres de leur famille comme « assistants » à des salaires qui feraient le bonheur de pas mal de travailleurs.
Le bénévolat n’est pas une tradition de la chambre des députés!!!
Mais comment respecter des gens qui respectent si peu leurs électeurs et qui se comportent comme de vulgaires tricheurs.

 

Je me pose aussi des questions (sans réponse) sur les opinions de mes concitoyens.
Les français sont-ils antisémites ?
Bien sûr qu’il y a des français antisémites et ça ne date pas d’aujourd’hui. Rappelle-toi la France de Pétain et la rafle du veld’hiv.
Mais je persiste à croire qu’il s’agit d’une minorité et qu’une majorité de nos concitoyens n’a rien à voir avec l’antisémitisme, pas plus qu’avec l’islamophobie (sauf peut-être les amis le pénistes de mon commentateur arabe cité plus haut).
D’ailleurs, à part quelques rares kipas aperçues à la sortie de synagogues, les juifs passent complètement inaperçus, tant ils font partie intégrante des citoyens français.
C’est pourquoi je pense (avec naïveté?) que la plupart des français, des français normaux, citoyens d’un pays laïc et républicain, ne se sentent pas le droit de juger une personne sur ses croyances, sa religion ou ses origines ethniques.
Pourquoi alors interdire les manifestations pro palestiniennes, en tout cas dans la limite de manifestations pacifiques (ce qu’elles étaient, au début tout du moins).
On peut très bien condamner les bombardements systématiques qu’impose Israël aux malheureux habitants de Gaza sans être traité d’antisémite par des ultra israéliens qui s’apparentent, eux, à d’authentiques racistes.


Ces frappes aveugles tuent par centaines des civils, femmes et enfants compris dont la plupart n’ont rien à voir avec des terroristes.
D’un autre côté, comment comprendre que les jusqu’auboutistes du Hamas continuent à faire pleuvoir leurs roquettes sur Israël alors que ça ne sert à rien d’autre qu'à d’attirer de nouvelles frappes sur la population de Gaza? 
Fort heureusement, presqu’aucune n’arrive au sol grâce au bouclier antimissile de l’état juif. On déplore à ce jour 2 morts israéliens. 
C’est 2 morts de trop mais la réplique israélienne s’apparente à un véritable génocide.

 

 

La communauté internationale n’ose pas réagir. Les Etats Unis et l’Union Européenne émettent de timides protestations comme si critiquer l’état hébreu était tabou. 
L’ONU se ridiculise comme toujours avec ses protestations qui ne font aucun effet.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 16:51

images

Nous sommes donc, une fois encore allés voter dimanche dernier.
Il s’agissait d’élire les députés du parlement européen. Ce parlement dont on entend parler que lorsqu’il a pondu une nouvelle norme réglementant la taille des courgettes ou la couleur du feu rouge des automobiles.

Depuis toujours il est solidement ancré à droite mais cette fois les électeurs ont encore fait mieux puisque l’on a vu une remarquable avancée de l’extrême droite.


J’avais entrepris ce journal dans l’idée de te faire partager une certaine image de l’actualité et de tourner parfois en dérision les évènements qui émaillent la vie de notre société.
Mais j’ai de moins en moins envie de rire car les bouffons qui nous gouvernent ne m’inspirent le plus souvent que tristesse et dégoût.
Le sourire de Marine Le Pen me fait penser aux dents de la mer car il évoque les dents d’un requin prêt à mordre.
La montée de la xénophobie qui veut mettre sur le dos des étrangers tous les tords dont souffre notre malheureuse société ne prête guère à la rigolade.
La montée spectaculaire de l’extrême droite dans toute l’Europe n’est pas un sujet qui puise me faire rire.
Le patriotisme poussé à l’extrême peut être rigolo mais il me rappelle trop le départ en fanfare des soldats partant à la guerre au son de la marseillaise. Fanfare qui allait bientôt s’étouffer dans la boue des tranchées pour laisser la place aux tristes requiem.


Je ne comprends pas que mes camarades ouvriers, pour certains anciens communistes, se mettent à croire aux discours des  Le Pen père et fille.
Je ne comprends pas qu’en période de crise et de rigueur les députés et notamment les députés européens pour qui nous avons voté hier continuent à s’octroyer des salaires de 7000 euros par mois, plus 4000 de frais de représentation, plus voyages payés, etc.
Je ne comprends pas qu’un gouvernement qui se dit socialiste fasse de la finance sa principale préoccupation


J’ai encore voté – sans grande illusion – pour un rêve qui ne deviendra peut-être jamais la réalité : que la vraie gauche arrive au pouvoir et fasse de l’Europe un continent social et fraternel.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 20:49

k6547526.jpg

Un des engagements de nos politiques de tous bords, c’est d’assurer la sécurité des citoyens.
Car les citoyens sont, semble-t-il, partout en danger.
Les cambriolages se multiplient de façon préoccupante.
Les vols à la tire deviennent monnaie courante.
On a même parlé d’agressions en pleine rue ou dans des stations de métro.
Les bijouteries de grand luxe font l’objet d’attaques de plus en plus sérieuses.
Des fourgons de transports de fonds ont été agressés à l’arme lourde.


Pourtant il est des cas de vols impliquant des montants importants pouvant aller jusqu’à plusieurs millions d’euros dont on ne parle guère.
Il s’agit des sommes considérables que s’attribuent sans vergogne certains grands patrons.
Quelques-uns de ces messieurs ont été jusqu’à s’auto augmenter cette année de 50%. Et 50% de plusieurs millions, ça fait des sommes que des gens comme moi ne peuvent pas même imaginer.
Il est, parait-il impossible d’augmenter, même modérément, les salaires minables des ouvriers de base sans mettre en péril l’économie mais rien n’empêche de verser à ces vautours qui n’en ont jamais assez des revenus si énormes qu’on se demande bien ce qu’ils peuvent en faire.


Cet argent est bel et bien volé aux travailleurs qui créent les richesses.

 

Les voyous de la rue, ceux qui attaquent les fourgons ou les bijouteries prennent de gros risques. Certains se font descendre par la police, d’autres se retrouvent en prison pour de nombreuses années.
Les voyous du Medef et duCAC40 sont assurés de la plus parfaite impunité.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 16:15

ob_d85ce4_1396-zero-de-conduite.jpg

Tu me connais, cher camarade et tu sais  bien que mes idées se situent bien trop à gauche pour que je sois fan de notre gouvernement socialiste ( ?), surtout avec le nouveau premier ministre qui nous arrive par la droite.
Je n’arrive tout de même pas à comprendre le désamour total, absolu des français pour leur président.
Est-ce parce qu’il ne se met pas constamment en scène ?
Est-ce parce que les français aiment par-dessus tout les matuvus, grandes gueules, acteurs consommés des agitations stériles avec effet de manches, discours machos (éliminer la racaille des banlieues) et ego surdimensionné ?


Car enfin, depuis qu’ils sont au pouvoir, nos socialistes n’ont tout de même pas rien fait.
Ils se sont attaqués à mille petites réformes, le genre de réformes qui n’émeuvent  pas les medias mais qui vont dans le bon sens pour faciliter la vie quotidienne des gens et des entreprises.
Ils veulent par exemple réduire les tracasseries administratives et les tonnes de paperasserie qui vont avec.
On va vers un nouveau découpage des régions pour réduire le nombre des assemblées et donc des élus locaux d’où économie de fonctionnement.
Il y a eu quelques taxes supplémentaires sur les plus riches et sur les revenus de l’argent.
Tout cela avance lentement mais il y a à vaincre tant d’inertie chez les bureaucrates qui trouvent que ça marche très bien comme ça.


Le problème, l’énorme problème, c’est le chômage endémique qui s’est installé depuis des années en France et qui ne cesse d’augmenter.
Mais que peut faire le gouvernement sauf à s’immiscer dans les affaires des entreprises qui ne manqueraient pas de crier au scandale, à la tyrannie, à la mainmise de l’Etat dans les affaires privées.
Car les entreprises appartiennent à des particuliers dont le souci numéro un est de faire de l’argent.
C’est pourquoi elles délocalisent vers des pays où la main d’œuvre est moins chère et les syndicats moins gênants.
Que peut donc faire l’Etat pour empêcher la fuite du travail vers des paradis aux bas salaires et des capitaux vers des paradis fiscaux ?


 

François Hollande se voulait un président normal pour nous reposer de son prédécesseur hyper agité qui prenait visiblement son pied chaque fois qu’on parlait de lui dans les medias (et on parlait de lui tous les jours).
Dans un pays où c’est la droite libérale qui incarne les idéaux de trop de nos compatriotes, c’est la finance qui gouverne et nos élus sont bien désarmés devant les princes du CAC40 et des multinationales.

Un président normal est modeste et quelque peu effacé ce qui semble ne pas plaire aux français.
Un président, normal ou pas, ne peut rien pour empêcher la fuite des entreprises et des capitaux.
Pour cela il faudrait un homme à poigne, capable d’affronter les puissances de l’argent et dont le principal souci serait la justice sociale.
Un homme de gauche donc.
Mais les français hurleraient à la dictature.

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 13:43

th.jpg

Suite aux élections municipales et pour montrer que la poussée à droite de l’électorat est bien prise en compte, tout est en train de changer à la tête de l’Etat.


Nouveau premier ministre. Le président, élu par la gauche, a choisi le plus à droite des socialistes. Un choix qui devrait réjouir les citoyens en attendant le retour au pouvoir de l’UMP et l’arrivée du FN.

Nouvelle équipe avec (un peu) moins de ministres mais encore beaucoup de secrétaires d’état, ce qui ne va guère dans le sens des économies qui nous ont été annoncées car tout ce beau monde coûte cher.


Première annonce : on va diminuer les charges des entreprises.
Pour équilibrer ce manque à gagner, il va falloir faire des économies dans le budget de l’Etat.

Et sur quoi, sur qui va-t-on faire des économies ?


Pas sur les ministres qui ne tolèreront jamais que l’on diminue leurs généreux appointements.
Pas sur les députés qui trouvent que les avantages dont ils bénéficient sont largement mérités.
Pas sur les dirigeant des grandes entreprises qui s’estiment rémunérés à leur juste valeur et qui menacent de partir à l’étranger dès qu’on leur demande de faire un effort.
Il ne reste donc que les gens ordinaires à qui on peut demander, à qui on peut imposer des sacrifices.


On va donc chercher à faire des économies sur les indemnités des chômeurs, sur la sécurité sociale et l’on va bien trouver quelques avantages sociaux sur lesquels on peut gratter un peu d’argent.
Heureusement, les plus «  modestes » ne seront pas oubliés. Nos généreux dirigeants envisagent de diminuer quelque peu les charges payées par les salariés, ceux dont les salaires sont les plus bas.
Un salarié au SMIC pourrait voir son salaire mensuel augmenter de 42 euros.

Voilà un beau geste qui va accroîtrer sensiblement le pouvoir d’achat des pauvres.


 

Ce sont les mauvaises langues de gauche qui prétendent que la nouvelle politique de ce gouvernement est uniquement orientée à droite.

                                                 premier-ministre-francais-manuel-valls-devant-assemblee-nat


Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens