Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:20

k7306081.jpg

 

Pour nous changer des sujets politiques, nous allons passer aujourd’hui à des choses plus sérieuses et je vais t’entretenir, cher confident, de questions métaphysiques, comme au bon vieux temps où tu étais un vrai journal intime

Je sais que tu es un mécréant mais je vais essayer de te parler de Dieu.
Notre monde est beau, très beau mais on doit bien reconnaître qu’il est loin d’être parfait.


Certaines zones de notre planète sont très défavorisées par rapport à d’autres. Les pôles ou les déserts par exemple sont des régions où il est beaucoup plus difficile de vivre que dans nos contrées tempérées.
Pourtant chez nous, si la météo est souvent bienveillante, il arrive de temps en temps que ça se dérègle complétement et nous sommes confrontés à des ouragans, des inondations, des tempêtes inhabituelles.
La machine s’est détraquée.


Chez la faune aussi on remarque des disfonctionnements.
 Il y a eu le ratage des dinosaures et tout a dû être repris quasiment à zéro.
Et si  on considère le système de la chaine alimentaire où l’on voit les herbivores servir de plat de résistance aux prédateurs, on peut trouver cruel ce principe du plus fort qui bouffe le plus faible.
Et ça n’a pas été un très bon exemple pour les humains lorsqu’ils ont fait leur apparition dans le paysage.

 

Enfin, il y a l’homme. Créature consciente de son existence et dotée de ce qu'on est convenu d'appeler le  libre arbitre.
Le libre arbitre  a permis à l’homme de s’organiser comme il l’entend sur cette terre qui lui a été donnée, en même temps que l’intelligence.
Mais, avec son intelligence, l’homme a vite compris que le plus fort peut toujours bouffer le plus faible, comme le lion bouffe la gazelle.
Dès le début, les gros malins, surtout ceux qui avaient de gros biscottos, ont pris les choses en main et n’ont pas tardé à imposer leur loi et à opprimer les braves gens qui n’auraient demandé qu’à chasser et cueillir tranquillement.


 
Je me demande si le créateur, après avoir mis en route cette histoire de sélection naturelle, ne s’est pas désintéressé de la question et s’il n’a pas, en somme, laissé faire chacun à son idée, selon ses envies et ses possibilités.

C’est ainsi que notre monde est devenu si cruel.


 

Ces réflexions m’amènent à me demander si le créateur n’aurait pas pu faire les hommes (et les femmes) un peu différemment.
Il aurait pu les faire foncièrement bons, solidaires, désintéressés. Ils auraient alors, tout naturellement mis en place des sociétés harmonieuses où chacun trouverait naturel de vivre en bonne intelligence avec ses semblables, de partager les fruits du paradis terrestre et d’avoir d’autres ambitions que de piquer la terre, la maison et la femme de ses voisins.

 

Mais, comme dit le pape, les desseins de Dieu sont impénétrables

Partager cet article

Repost 0
Published by lejeune
commenter cet article

commentaires

Gaïa 20/12/2013 21:31


Décidemment toujours plein de bon sens !!Pour un "vieux con " tu te défends bien .Bisous même si tu ne réponds pas ......

Présentation

  • : journal d'un vieux con
  • : commentaires sur l'actualité, la vie quotidienne et les idées parfois farfelues qui en découlent
  • Contact

Recherche

Liens